David Blatt pensait que coacher en NBA serait plus facile

S'il s'estimait capable de gérer la difficile transition Europe-NBA, le coach des Cavs a été surpris par les défis dont regorge la Grande Ligue.

Guillaume RantetPar Guillaume Rantet | Publié  | BasketSession.com / NEWS
David Blatt  pensait que coacher en NBA serait plus facile
Son arrivée à la tête des Cleveland Cavaliers était entourée de nombreux doutes. Même s'il venait de remporter l'Euroleague avec le Maccabi Tel Aviv, compétition dans laquelle il avait été désigné coach de l'année, et s'était forgé une solide réputation au fil des années au sein du basket européen. Finalement, David Blatt a fait forte impression et  son exercice aurait encore été davantage salué si Steve Kerr, un autre coach rookie, ne lui avait pas volé la vedette en remportant le titre face à lui lors des finales NBA. Mais à l'heure du bilan, le parcours de la franchise de l'Ohio parle pour lui. Pourtant, David Batt a vite compris que la NBA lui imposerait de nouveaux défis. Et ce même s'il partait plutôt confiant.
« Quand je suis arrivé en NBA, je pensais que ce serait facile », a-t-il ainsi déclaré dans des propos rapportés par Larry Brown Sports. « Cela faisait 23 ans que je coachais au plus haut niveau en Europe. J'avais coaché des sélections nationales, différentes équipes professionnelles, des équipes d'Euroleague, et je pensais connaître le basket et ce que c'était d'être coach. Mais ici je me suis rendu compte que c'est un jeu très, très différent avec un tas de problèmes nouveaux et de choses à affronter sur et en dehors des terrains. »
Même pour l'un des entraîneurs les plus aguerris de l'autre côté de l'Atlantique, s'adapter à la ligue la plus relevée au monde n'est pas une partie de plaisir.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest