Derrick Williams : « Je ne suis pas content de moi »

Déçu de sa première saison, Derrick Williams espère percer cette saison avec les Wolves.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Derrick Williams : « Je ne suis pas content de moi »
La saison de rookie de Derrick Williams a été décevante au point qu'il ne semblait plus vraiment être dans les petits papiers de Rick Adelman. A deux doigts d'être inclus dans un échange pour tenter de faire venir Nicolas Batum ou encore Pau Gasol, Derrick Williams a participé ce mois ci à la Summer League avec les Wolves et fera finalement partie de l'effectif de Minnesota cette saison. D'après Hoopsworld, l'ailier de 21 ans est plus que déterminé à faire oublier une année qu'il juge médiocre pour faire son trou à Minneapolis.
« Je ne suis pas content de moi. Je ne suis pas content de la façon dont j’ai joué cette saison. J’ai travaillé très dur l’an dernier mais ce n’était pas assez, je suppose. Maintenant je vais essayer d’utiliser la saison dernière comme un tremplin pour cette année. » « Je vais essayer d’être plus efficace cette saison. Je continue à rater quelques shoots que je sais que je peux rentrer donc j’ai juste besoin de retourner à la salle et de travailler là-dessus. »
Barré par Michael Beasley et Kevin Love, Williams estime avoir bénéficié d'un temps de jeu limité la saison dernière. Avec le départ de Beasley pour les Suns, il compte bien avoir l'occasion de montrer enfin de quoi il est capable.
« Cela a été une grande question quand j’ai été drafté – Comment vais-je travailler moi-même avec Michael Beasley et Kevin Love sur le terrain ? – Maintenant que Beasley est parti, il ne reste que moi et K-Love et je pense que cela va fonctionner cette saison. Cela a fonctionné un peu l’an dernier mais maintenant que nous avons des éléments en plus, je pense que ça va vraiment jouer. »
Beasley s'en est allé. Néanmoins, le Wolves ont été très actifs durant l'intersaison pour renforcer leur roster. En recrutant Brandon Roy, Chase Budinger, Greg Stiemsma, Dante Cunningham et Alexey Shved, les dirigeants devraient signer très rapidement Andrei Kirilenko. Dans un effectif aussi étoffé, il risque d'être encore compliqué pour Williams de se rendre incontournable.    
Afficher les commentaires (9)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest