Detroit Pistons : Bientôt le grand chambardement ?

Actuellement septième de la Conférence Est, les Detroit Pistons sont face à un dilemme. La franchise pourrait changer de visage prochainement.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Detroit Pistons : Bientôt le grand chambardement ?
La deadline du mois de février offre la possibilité aux équipes qui visent le titre d’affiner leur effectif. Pour celles qui sont lancés dans un processus de reconstruction, le moindre allégement de la masse salariale est une victoire. Enfin, il reste les franchises qui se sont fixés un objectif précis – souvent une qualification en playoffs – et qui ne sont pas certaines de se montrer à la hauteur des ambitions. Ces dernières ont le derrière entre deux chaises. Trop fortes pour faire du tanking mais pas assez pour s’assurer une qualification pour la post-saison. Cette année, les Detroit Pistons entrent dans cette catégorie, même si la nullité de la Conférence Est devrait tout de même les aider à atteindre leur objectif. Pour cette année, ok. Mais quid de l’avenir ? Les Pistons manquent d’alchimie et l’association de Josh Smith, Greg Monroe et Andre Drummond est un échec, aussi talentueux soient-ils. Ce qui aurait pu être une défense de fer est en fait une passoire et les joueurs se marchent dessus en attaque. Du coup, Mo Cheeks se contentent souvent de faire évoluer deux de ses trois grands sur le terrain quand l’autre larron se repose. A un mois et des poussières de la deadline, les Detroit Pistons vont donc devoir faire des choix.

Bye, bye Greg Monroe ?

Souvent, les équipes dans une telle situation ont pour habitude de prendre des décisions parfois irrationnelles, en dehors de la réalité du marché. Les dirigeants, sous la pression des propriétaires, tentent des paris pour améliorer l’équipe. Ça passe ou ça casse. Joe Dumars risque bien de tenter un gros coup prochainement. Les paris, c’est sa spécialité. C’est bien pour ça qu’il a fait venir Josh Smith et Brandon Jennings cet été. Il doit désormais gérer le cas Greg Monroe. L’intérieur prometteur sera restricted free agent cet été. Les Pistons ont donc l’opportunité de s’aligner sur n’importe quelle offre qui lui sera faite. Et il y a de fortes chances que d’autres dirigeants lorgnent sur Monroe. Smith sera difficile à bouger et il touche un gros salaire. Andre Drummond risque bien de toucher un contrat maximum dès que les Pistons auront l’occasion de le prolonger (automne 2015). Il n’y a pas de place pour trois, ou difficilement. Autrement dit, ça sent le roussi pour le joueur formé à Georgetown et les Pistons risquent de le perdre sans contrepartie. Joe Dumars devra donc décider ou non s’il ose transférer son ailier fort de qualité avant la deadline. Pourquoi pas contre Eric Gordon (ou Tyreke Evans), Austin Rivers et un ou deux tours de draft des Pelicans en l’échange de Greg Monroe et les contrats expirants de Rodney Stuckey et Charlie Villanueva ?

Quelle(s) cible(s) pour les Detroit Pistons ?

Ce trade relève de la pure spéculation instantanée et non pas d’une rumeur, précisons-le. En revanche, Rodney Stuckey et Charlie Villanueva sont susceptibles de quitter les Pistons – surtout si Detroit venait à perdre du terrain à l’Est. De par la nature de leur contrat – un atout pour les franchises qui veulent alléger leur masse salariale – ou de par leurs qualités sur le terrain – un dragster en sortie de banc et un ailier fort capable d’étirer le jeu – Villanueva et Stuckey seront forcément suivis sur le marché des transferts. Le sixième homme des Detroit Pistons est conscient de la situation.
« Qui ne voudrait pas d’un shooteur à trois-points capable d’étirer le jeu ? », balance Rodney Stuckey au Detroit News. « Cela ne dépend pas de moi mais de Joe Dumars. »
Avec Stuckey, Monroe et éventuellement Brandon Jennings, les Pistons ont des atouts. Mais pour récupérer quels joueurs ? Les reporters locaux avancent éventuellement les noms d’Arron Afflalo – ancien joueur de Motor City – et de Rajon Rondo. Selon plusieurs rumeurs, les Celtics chercheraient à se séparer de leur All-Star. A voir s’ils sont intéressés par un des joueurs des Pistons (une raquette Monroe – Sullinger ?). Detroit a eu à peine quatre mois pour se mettre en place mais l’équipe pourrait déjà changer de visage dès le mois de février.
Afficher les commentaires (11)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest