Devin Booker, le cinq des Nets : Les 5 performances marquantes de la nuit en NBA

De Devin Booker aux cinq des Nets, un point sur les cinq performances et contre-performances marquantes de la nuit en NBA.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Devin Booker, le cinq des Nets : Les 5 performances marquantes de la nuit en NBA

Devin Booker (Phoenix Suns)

En voilà un qui a la main bien chaude en ce moment. Après s’être farci le duo DeMar DeRozan-Zach LaVine (70 points en cumulé), Devin Booker a éteint Joel Embiid et Tobias Harris (64 points) avec le même procédé : en allumant toute la soirée. 35 pions pour donner suite à ses 38 unités contre Chicago. Et une nouvelle victoire pour Phoenix contre l’une des meilleures équipes de la Conférence Est.

Booker a marqué plus de 30 points à 4 reprises au cours des 5 derniers matches. Il monte tranquillement en puissance à l’approche de la deuxième partie de la saison, avec évidemment le titre comme seul objectif.

Le cinq majeur des Brooklyn Nets

Sans Kevin Durant, James Harden et Kyrie Irving, les autres joueurs de Brooklyn avaient l’occasion de montrer ce dont ils sont capables. Et bien c’est raté. Les cinq titulaires choisis par Steve Nash – Blake Griffin, Bruce Brown, Kessler Edwards, Patty Mills et DeAndre Bembry – n’ont inscrit que 21 points en cumulé. 21 des 91 points de leur équipe, malmenée par les Celtics mardi soir.

Et ce n’est pas comme s’ils n’avaient pas joué. Trois d’entre eux ont passé plus de 20 minutes sur le parquet. Brown est même resté 32 minutes. Aucun n’a dépassé la barre des 6 points. Une calamité. Complètement à la rue, maladroits, les cadres par intérim ont débuté la partie en encaissant deux fois un 14-0, avec un petit panier entre temps.

Après le but n’est pas de les accabler. Cette rencontre illustre simplement le fait que ce costume est trop grand pour eux. Tout devait tourner autour du trio de superstars à Brooklyn. Ça part déjà en vrille. Neuvième défaite de suite pour la franchise new-yorkaise, qui occupe maintenant la huitième place à l’Est.

Lance Stephenson (Indiana Pacers)

En raison des différents transferts réalisés par les Pacers depuis deux jours, la franchise d’Indianapolis n’avait que 8 joueurs valides pour le déplacement à Atlanta. Lance Stephenson en a profité pour prendre les commandes. Le vétéran est passé tout près du triple-double en compilant 24 points, 9 rebonds et 8 passes.

Ce troisième passage dans l’Indiana est vraiment en train de relancer sa carrière et ça fait plaisir. Stephenson est assez irrégulier et il ne peut pas faire figure de joueur majeur mais il prouve qui lui reste des flashs de l’arrière complet qu’il fut un temps. Ça peut toujours servir.

Julius Randle (New York Knicks)

Si son attitude est absolument déplorable, Julius Randle s’est au moins remis à jouer au basket depuis quelques jours. Ses 28 points, 10 rebonds, 6 passes et 3 interceptions n’ont pas suffi à sortir New York de sa mauvaise passe actuelle – avec une nouvelle défaite contre Denver – mais l’intérieur All-Star va à nouveau courir après ses statistiques. Peut-être que ça pourra aider les Knicks à lui trouver une nouvelle destination…

Jaren Jackson Jr (Memphis Grizzlies)

26 points, 11 rebonds. Quand Jaren Jackson Jr affiche une telle ligne de statistiques, les Grizzlies ne peuvent tout simplement pas perdre. Son évolution en attaque (et en défense) est le premier facteur X de cette équipe, qui a besoin d’une deuxième star au côté de Ja Morant. Et avec un JJJ agressif, elle peut vraiment embêter du monde.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest