Dionte Christmas : « Jason Terry va s’occuper de moi »

La nouvelle recrue des C's s'entraîne déjà avec le JET et compte bien profiter de son expérience.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Dionte Christmas : « Jason Terry va s’occuper de moi »
En rejoignant les Celtics cet été, Dionte Christmas a tenté le pari NBA après quatre saisons en Europe. A Boston, il a déjà eu l'occasion de faire connaissance avec un autre nouvel arrivant de la maison verte en la personne de Jason Terry. Ce dernier l'a invité mardi à l'accompagner pour une séance d'entraînement du soir. Malgré l'heure tardive, Christmas n'a pas hésité une seule seconde.
« Je n’allais vraiment pas manquer cette occasion. Donc je me suis activé. J'ai dit que je serai au gymnase dans les cinq minutes. J'ai en mis trois », a indiqué Christmas à CSNNE à l'occasion d'une interview téléphonique.
Réunis en Août grâce à leur sponsor en commun, les deux nouveaux coéquipiers avaient déjà eu l'opportunité de se rencontrer. Et apparemment le courant est déjà passé entre les deux joueurs.
« Quand nous sommes arrivés à Boston, Jason m’a dit qu’il allait s’occuper de moi. Il m’a dit que nous allions beaucoup travailler ensemble au gymnase. Il veut que je sois le meilleur joueur possible pour Boston et devienne tout simplement la meilleure personne que je puisse être. »
Christmas compte bien profiter de l'expérience de JET, de 9 ans son aîné.
« C’est un grand shooteur […] Nous avons fait des exercices durant lesquels nous nous sommes affrontés et je ne peux pas lui laisser trop d'espace parce qu’il peut rentrer 30 tirs consécutifs. C’est difficile, c’est un vrai compétiteur. Il est tellement concentré et le voir comme ça à 34, 35 ans, c’est une vraie leçon d’humilité. »
Pas vraiment habitué à ce genre de séances nocturnes, le jeune ailier est impressionné par la motivation de l'ancien Mavs, qui malgré les années, semble toujours vouloir donner le meilleur de lui même.
« Ce gars là vient le soir quand personne n’est à la salle. Mardi, il n’y avait que lui et le concierge dans la salle et il a travaillé dur pendant une heure. Il a fait ça alors que personne ne le regardait. Cela me motive parce que j’ai l’habitude de travailler la nuit et me reposer le soir, mais je vois ce qu’il faut faire pour réussir dans cette ligue. C’est un champion, il a connu de nombreux succès durant sa carrière, donc en le voyant et en parlant avec lui, je sais ce qu’il faut faire. »
Le nouvel arrière des C's espère désormais profiter de l'expérience de Terry en s'inspirant de son état d'esprit.
« Il apporte de la vie dans le vestiaire et à l’entraînement. Pendant les étirements, il plaisante. Mais après le coup de sifflet, il est sérieux. Mais c’est quelqu’un de drôle. C’est ce que j’aime chez lui. Il va avoir 35 ans mais je vous jure que c’est comme s’il en avait 22. »
Boston peut en tout cas se réjouir d'avoir dans ses rang deux joueurs déjà motivés et qui paraissent bien décidés à reprendre le flambeau suite au départ de Ray Allen.  
Afficher les commentaires (10)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest