Et si Draymond Green quittait les Warriors en 2023 ?

Les Golden State Warriors n’auront pas intérêt à sous-évaluer Draymond Green à l’expiration de son contrat. L’ancien All-Star est convoité.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Rumeurs
Et si Draymond Green quittait les Warriors en 2023 ?

Draymond Green est un joueur unique, atypique et donc difficile à évaluer. Il est plus fort que ce que les statistiques l’indiquent. Il est même essentiel aux Golden State Warriors. Mais il n’est utile qu’une fois entouré d’autres très bons joueurs. Parce que c’est un All-Star (enfin, ex-All-Star) mais pas non plus une superstar. C’est un excellent playmaker mais il peine à créer pour lui-même. Surtout, il perd tout intérêt pour le jeu quand son équipe est nulle. Les deux dernières saisons le prouvent.

Mais maintenant que les Californiens sont à nouveau compétitifs, Green reprend du poil de la bête. Il est toujours aussi actif en défense tout en ayant retrouvé du jus et de l’inspiration en attaque (9 points par match à 59%). C’est dans ces moments-là que les Warriors réalisent encore plus à quel point il est important.

Et ça, justement, ça se valorise financièrement. Draymond Green peut devenir free agent dès 2023 s’il renonce à sa dernière année de contrat à 27 millions de dollars. La difficulté sera de le prolonger à Golden State tout en offrant un nouveau deal à Klay Thompson, libre en 2024. Stephen Curry prend lui déjà beaucoup de place dans la masse salariale avec son dernier bail en béton armé.

Selon Anthony Slater, insider très bien renseigné dans la Bay, les dirigeants n’auront pas intérêt à faire une offre trop basse à Green. Il arrive à imaginer un monde où ce dernier serait tenté par l’idée de rejoindre une autre équipe qui lui propose un meilleur contrat. Les Portland Trail Blazers et les Los Angeles Lakers seraient même deux destinations attrayantes à ses yeux.

Dans l’idéal, bien sûr, les Warriors essayeront de garder leurs trois cadres jusqu’à la fin de leur carrière. Mais s’il y en a bien un que la franchise hésitera à prolonger pour un paquet de dollars, c’est Draymond Green. Et ce serait bien dommage.

Draymond Green a de la chance, son GM n’est pas du tout rancunier

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest