Mais que vaut réellement Dwight Howard ?

Les Houston Rockets seraient intéressés à l'idée de se séparer de Dwight Howard avant la deadline. Mais quel est son prix ?

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Mais que vaut réellement Dwight Howard ?
Dwight Howard insiste et le répète à qui quiconque l'interroge au sujet de son avenir proche : il n'a pas demandé son transfert des Houston Rockets. Pourtant, il semble de plus en plus évident que la franchise texane s'exclut pas de se séparer de son pivot à quelques mois de la hausse significative du Salary Cap et d'une intersaison qui s'annonce assez explosive. Selon The Vertical, les dirigeants des Rockets ont désormais engagé des négociations plus poussées avec d'autres franchises NBA. Au coeur du package, le pivot huit fois All-Star. Houston traverse une saison compliquée. Finalistes de Conférence l'an passé, les Rockets abordent le weekend du All-Star Game à la neuvième place à l'Ouest avec 27 victoires et 28 défaites. Le coach Kevin McHale a été licencié en début de saison et son remplaçant, J.B. Bickerstaff a lui-même reconnu que ses joueurs étaient à bout mentalement. L'équipe a besoin de renouveau et Howard, souvent blessé mais dont la réputation n'est plus à faire, est le joueur qui a le plus de valeur marchande dans le groupe - James Harden mis à part. Mais que peuvent espérer récupérer les Texans en l'échange de leur intérieur ?

Dwight Howard, un pivot solide mais sur le déclin...

A 30 ans, 'D12' est sur le déclin - progressif - depuis son départ d'Orlando. Il n'est plus aussi athlétique. Il est usé par les blessures et, même s'il dispose de quelques moves dans sa panoplie, il n'a jamais ajouté un vrai bagage technique à son profil. Il est plus une version riche de Tyson Chandler - et c'est déjà très bien - qu'un Shaquille O'Neal du pauvre. Le poids des années risquent de vite se faire sentir sur le corps du natif d'Atlanta. [superquote pos="d"]Howard est plus un Chandler du riche qu'un O'Neal du pauvre[/superquote]Mais Dwight Howard jouit d'un statut d'ex-premier choix de la draft, de multiple All-Star et il tourne encore à 14,6 points et 12 rebonds par match cette saison. C'est un défenseur d'élite près du cercle et ses statistiques lors des derniers playoffs laissent penser qu'il a encore des ressources. Lui en est en tout cas persuadé. Son contrat expire en 2017 mais il dispose d'une option pour tester le marché dès cet été - lors de la hausse du Cap. Il est susceptible de commander un contrat au montant maximum sur quatre ou cinq saisons (jusqu'à ses... 35 balais). Les Houston Rockets prendraient donc le risque de le perdre sans contrepartie. Daryl Morey, le GM, fait partie des dirigeants intéressés par Kevin Durant et les Rockets chercheront à disposer du plus de marge de manœuvre possible afin de proposer un ou deux contrats maximums cet été.

Un trentenaire qui veut un nouveau contrat maximum

[caption id="attachment_271047" align="alignleft" width="318"] L'association entre Dwight Howard et James Harden a-t-elle encore du potentiel ?[/caption] L'option de Dwight Howard constitue donc une bonne raison pour Houston d'essayer d'échanger son pivot mais c'est aussi une donnée qui pourrait refroidir les autres franchises. Quelle équipe serait prête à sacrifier des assets pour un joueur susceptible de mettre les voiles moins de six mois après ? Ce point est clairement à prendre en compte et il pourrait éliminer les Denver Nuggets, franchise qui dispose de choix de draft et de jeunes joueurs, mais qui a finalement peu de chance de prolonger le pivot une fois l'intersaison arrivée. Selon ESPN, Les Houston Rockets auraient contacté les Toronto Raptors. Ces derniers ne seraient pas intéressés. Les Boston Celtics ont manifesté un intérêt pour Dwight Howard mais un trade semble envisageable seulement dans la mesure où les Rockets ne réclament pas le pick des Brooklyn Nets - promis au top 6 si ce n'est mieux - propriété de la franchise du Massachusetts. A son âge et après toutes ses blessures, Howard ne vaut pas un choix aussi précieux. En revanche, les Celtics disposent de leur propre pick et de celui des Mavericks. C'est toute la difficulté d'évaluer le géant, un joueur sur la pente descendante de sa carrière avec un contrat massif et en position pour réclamer un autre deal gargantuesque. S'ils flairent un bon deal - au moins un pick au premier tour - qui leur apporte de la flexibilité financière, les Rockets appuieront sans doute sur la détente. Reste à savoir si une franchise sera réellement intéressée par Dwight Howard et si oui, à quel prix.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest