Frank Ntilikina, une première sobre mais intéressante

Discret mais efficace, le Français a réussi ses débuts avec les New York Knicks.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article
Frank Ntilikina, une première sobre mais intéressante
C’était une grande première pour Frank Ntilikina. Plus de trois mois après avoir été drafté en huitième position, le Français a pu faire ses débuts avec les New York Knicks. Un vrai baptême du feu – en attendant celui en saison régulière – pour celui qui avait manqué la Summer League en raison d’une blessure. Pour l’instant remplaçant, et sans doute pas pour longtemps, le jeune homme est sorti du banc pour prendre le relais de Ramon Sessions à la mène lors du derby de la grosse pomme disputé contre les Brooklyn Nets. Il a terminé avec 5 points (1/7 aux tirs) et 3 passes en 11 petites minutes. Mais la presse new-yorkaise est déjà conquise. Et ça, c’est une belle victoire vu la dureté que peuvent avoir les journalistes locaux avec les joueurs des Knicks. La prestation de l’ancien joueur de la SIG a été saluée. Par les reporters donc, mais surtout par son coach Jeff Hornacek. C’est évidemment le plus important.

« Il a appelé les bons systèmes et il a fait du bon boulot en défense. Je pense qu’il a fait du bon boulot pour un premier match », confie l’entraîneur des Knicks. « C’est un garçon tellement intelligent. Il n’y a pas besoin de lui répéter deux fois la même chose. On lui montre une fois et c’est bon, il a compris. Je pense qu’il va beaucoup apprendre de ce premier match. »

Un peu nerveux, Frank Ntilikina était donc maladroit. Mais il a tout de même converti un trois-points pour inscrire son premier panier en NBA. https://twitter.com/REVERSEMAGAZINE/status/915453562993483776 Il n’a pas pris trop d’initiative mais c’était de toute façon ce qu’avait demandé Hornacek. Il voulait que ses ouailles jouent en équipe. Le jeune joueur de 19 ans s’est donc contenté de donner le tempo et de mettre ses camarades dans de bonnes conditions pour marquer. Exactement ce qu’il faisait lors de ses débuts à Strasbourg. Pour l’instant, il s’agit de prendre ses marques et de gagner la confiance de ses coéquipiers et du staff. Ce qu’il a parfaitement fait. Il aurait même pu terminer avec 5 passes décisives si Enes Kanter n’avait pas gâché deux caviars. Ce n’est que le début. Que la première étape. Ensuite, Ntilikina pourra monter en puissance  et se mettre plus en valeur. Avec une place de titulaire qui lui tend déjà les bras.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest