Les Warriors s’apprêtent à jouer le match le plus difficile de leur saison

À l’approche du Game 6 des Finales NBA, les Golden State Warriors se préparent à jouer un match très difficile contre les Boston Celtics.

Benjamin MoubechePar Benjamin Moubeche  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les Warriors s’apprêtent à jouer le match le plus difficile de leur saison

Malgré leurs six Finales NBA en huit ans, les Golden State Warriors se montrent rarement arrogants. Ils savent que tout peut basculer à n’importe quel moment. À l'approche du Game 6, ils se préparent donc à disputer un match particulièrement difficile et refusent de s’imaginer champions avant l’heure.

En 2016, face aux Cavaliers de LeBron James, les Warriors ont connu l’une des plus grandes désillusions de l’histoire de la NBA. Après avoir perdu des Finales dans lesquelles ils menaient 3-1, ils ne prendront plus jamais la victoire pour acquise. À 3-2 contre les Celtics, avec l’opportunité de conclure, leur mentalité est claire : le plus dur reste à faire.

"Vous ne vous rendez pas service si vous pensez à des choses qui n’existent pas encore", explique Klay Thompson en conférence de presse, à propos de l’état d’esprit du collectif.

Avec de si grands enjeux, Golden State ne peut pas aborder ce match comme n’importe quelle autre rencontre. Après deux ans sans playoffs, Stephen Curry et ses coéquipiers sont de retour sur le toit de la ligue. Ils ne peuvent pas laisser passer cette chance. Mais clore la série à Boston, devant un TD Garden en feu et face à une équipe si résiliente, n’aura rien d’évident.

"Nous comprenons les particularités de la manière dont nous devons aborder ce match sur le plan physique, les ajustements de notre plan de jeu du Game 5 ou Game 6, comprendre dans quel état sera la salle, cette énergie, se préparer pour ça", assure Curry avant la confrontation.

Les Warriors ont souvent eu du mal à conclure dans cette campagne de playoffs. Au premier tour, les Nuggets de Nikola Jokic ont résisté à un sweep de justesse. Luka Doncic et ses Mavericks ont fait de même en finales de conférence. Entre les deux, les Grizzlies de Ja Morant ont arraché un second match à Steve Kerr et ses joueurs pour repousser l’échéance.

Dans les trois tours précédents, Golden State a eu l’opportunité de finir à l’extérieur. À chaque fois, cette rencontre décisive s’est soldée par une défaite.

"Le dernier match est probablement le plus difficile que vous jouerez", confirme Andre Iguodala, avec sept Finales à son actif.

Dans ces rencontres, ils ne se sont pas contentés de perdre. Ils ont là encore fait les choses en grand, menés d’au moins 10 points à la mi-temps. Ils ont également laissé leurs adversaires tirer à 46,1 % à trois points dans ces défaites. S’ils se relâchent de la même manière face aux Celtics, cela ne pardonnera pas.

"Nous savons que les Celtics vont jouer avec un sentiment de désespoir. Pour égaler ou dépasser cela, il faudra le plus grand effort que nous ayons eu à fournir de l’année", anticipe Klay Thompson.

Alors, cette fois-ci, les Warriors évitent de mettre la charrue avant les bœufs. Ils gardent à l’esprit que ce sera le plus grand défi de leur saison et qu’ils doivent l’aborder comme tel. Pour leur leader, l’essentiel est de se concentrer sur le match en lui-même.

"Finalement, quand vous y êtes, vous devez simplement être dans le moment. Il faut être dans le présent autant que possible, ne pas se soucier des conséquences d’une victoire ou d’une défaite. Ces 48 minutes sont la seule opportunité que vous avez. Il faut vous convaincre au maximum d’être dans le moment et d’y rester. C’est le meilleur conseil que je peux donner à qui que ce soit dans cette situation. Parce que cela va probablement être le match le plus difficile de votre carrière compte tenu des enjeux", conclut Stephen Curry.

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest