La rivalité Warriors-Cavs, résumée : « On veut se botter le cul »

Le coach Steve Kerr a trouvé une punchline bien sentie pour illustrer la rivalité entre les Golden State Warriors et les Cleveland Cavaliers.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
La rivalité Warriors-Cavs, résumée : « On veut se botter le cul »
Les historiens puristes réacs peuvent toujours nier les faits : la rivalité entre les Golden State Warriors et les Cleveland Cavaliers existent et elle s'installe petit à petit parmi les plus grandes de tous les temps. Certainement pas la plus grande. Mais comment penser que les duels entre les deux franchises n'ont pas un goût particulier alors qu'elle se sont disputés les trois dernières finales NBA ?

"Lakers-Celtics était la rivalité la plus dominante. Notre rivalité avec Cleveland est son équivalent dans la NBA moderne'", ose Steve Kerr, au risque de se faire taper sur les doigts. "C'est la même chose. Il y a des superstars aux quatre coins du terrain. Nous nous sommes affrontés trois fois en finales. Il y a plein de gens qui regardent."

Les Los Angeles Lakers et les Boston Celtics se sont affrontés 12 fois en finales NBA. Dont 6 fois dans les années 60. Leur rivalité s'est donc étalé sur la durée. Elle a surtout été accentué dans les années 80 avec les duels répétés entre Magic Johnson et Larry Bird. Cela dépassait le simple cadre du basket. C'est peut-être incomparable avec les chocs entre les Golden State Warriors et les Cleveland Cavaliers. Mais cette version moderne a tout de même un saveur spéciale.

"On veut juste se botter le cul. Il n'y a pas d'amour", assure Steve Kerr.

L'affiche de cette nuit s'annonce donc bien explosive.  
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest