Gregg Popovich : « Le Hack-a-DJ était affreux »

Le coach des Spurs aurait confié être en faveur de la suppression de la fameuse tactique consistant à envoyer sur la ligne des lancers-francs un piètre tireur.

Guillaume RantetPar Guillaume Rantet | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Gregg Popovich : « Le Hack-a-DJ était affreux »
Avec 39,2% de réussite aux lancers-francs en saison régulière, DeAndre Jordan savait que Gregg Popovich allait allègrement utiliser le « Hack-a-DJ » durant la série. A raison. La stratégie, qui ne s'est pas tout le temps révélée payante, aura coupé le rythme et frustré les spectateurs à de nombreuses reprises durant la série. Même s'il estime avoir seulement profité d'une faille de son adversaire et des règles en vigueur, Gregg Popovich aurait expliqué au Los Angeles Daily News être en faveur de la suppression de la tactique qu'il a utilisée à maintes reprises. « Une chose horrible », selon lui.
« Je ne me sens pas coupable de l'avoir utilisée. Mais d'un autre côté c'est affreux », a-t-il expliqué au média californien, qui ne relaie néanmoins pas les propos confirmant qu'il soutiendrait une telle réforme.
Le technicien, qui a toujours l'art de la formule, a ensuite ironisé en évoquant un possible pacte entre Doc Rivers et lui :
« Je n'aurais pas fait faute sur Jordan si Doc avait promis de nous laisser shooter. Si quelqu'un a une faiblesse, vous l'exploitez. »
Afficher les commentaires (14)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest