Sam Presti a laissé entendre qu’il pourrait se séparer de James Harden

Dans une situation contractuelle compliquée, James Harden va peut-être jouer sa dernière saison à OKC.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Sam Presti a laissé entendre qu’il pourrait se séparer de James Harden
Et si James Harden disputait sa dernière saison sous le maillot du Thunder ? Si talentueux soit-il, le barbu le plus célèbre de la NBA pourrait bien être sacrifié pour le bon fonctionnement de sa franchise même si pour le moment, Sam Presti préfère jouer la montre.
« James est quelqu’un que nous apprécions. Nous pensons qu’il s’agit d’un élément important du projet de l’équipe et nous espérons qu’il sera avec nous », a indiqué le GM d'OKC à l'Oklahoman.
En resignant Serge Ibaka pour plus 50 millions de dollars sur quatre ans, le Thunder a quasiment fermé la porte à une prolongation de son remplaçant de luxe. Bien décidés à ne pas dépasser le salary cap, les dirigeants d'OKC savent qu'ils devront faire des choix cruciaux et se séparer de certains éléments clés. Si Kevin Durant, Russell Westbrook, au même titre qu'Ibaka, ont déjà assuré leur avenir à Oklahoma City, James Harden voit quant à lui sa position de plus en plus fragilisée suite à l'extension de contrat signée par l'intérieur hispano-congolais. Une situation délicate mais en accord avec la politique financière de la franchise.
« Nous avons été très franc et transparent avec tout le monde. Nous avons des challenges inhérents auxquels nous sommes confrontés en tant qu’organisation, par rapport à la nouvelle convention collective. »
Le Thunder a déjà engagé 53,9 millions de dollars sur les 72 millions disponibles dans son salary cap. Si Kendrick Perkins voit planer au dessus de ses 2m08 la menace d'une amnistie, rien n'assure que le départ du l'ancien pivot des Celtics ne garantisse une prolongation à James Harden. A moins que ce dernier n'accepte de brader ses services pour un contrat d'environ 10 millions de dollars à l'année. Peu probable étant donné le pactole que risque de lui proposer ses prétendants lors de la prochaine free agency.
« Nous serions ravi de le conserver. Je pense que James voudrait rester aussi. Mais au bout du compte, vous devez trouver la meilleure issue pour tout le monde. »
L'échéance approche à grands pas puisque le Thunder a jusqu'au 31 octobre, date de l'ouverture de la saison, pour trouver un accord avec Harden. Si les négociations n'aboutissent pas, les chances de voir le 6th man of the year rester à OKC seront quasi-nulles...
Afficher les commentaires (18)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest