James Harden sait qui est le vrai MVP de la saison

James Harden sait qui est le vrai MVP de la saison

Incroyable depuis son arrivée aux Brooklyn Nets, James Harden se voit tout simplement comme le MVP de cette saison régulière.

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS

Il y avait bien longtemps que cette lutte pour le MVP n'avait pas été aussi indécise. De part le niveau de jeu des prétendants, les résultats assez proches de toutes les équipes, et évidemment des blessures. Si le duel entre LeBron James et Joel Embiid s'est ouvert soudainement à d'autres, c'est en raison des absences des deux stars. LeBron pourrait rater plus d'une vingtaine de matches. Même chose pour le pivot de Philly. Du coup, certains pourraient en profiter, comme un certain James Harden.

Un peu comme Giannis Antetokounmpo, le barbu est revenu à la charge pour ce trophée. Et c'est clairement une surprise depuis son transfert vers Brooklyn. S'associer avec deux autres joueurs aussi talentueux comme Kevin Durant et Kyrie Irving aurait normalement dû l'exclure naturellement de la course au MVP. Problème, KD et Kyrie passent plus de temps à l'infirmerie ou ailleurs que sur les parquets. James Harden est donc assez souvent seul ou seulement avec l'un d'entre eux.

On le répète souvent mais le MVP 2018 est transformé chez les Nets. Plus passeur, plus organisateur, moins croqueur, on a retrouvé un vrai joueur de basket. Celui qui multipliait les isolations et les dribbles sur place est resté à Houston. Le classement des Nets, 2e à seulement 1,5 victoires du leader Philadelphie, fait que sa candidature est de plus en plus légitime. Et c'est d'ailleurs ce que pense l'intéressé, encore une fois énorme la nuit dernière avec 44 points, 14 rebonds et 8 passes.

"Est-ce que j'ai l'impression d'en faire partie (à la course au MVP) ? J'ai la sensation que je suis le MVP. C'est aussi simple que ça. Je ne veux pas parler individuellement. Je vais en rester là. Les chiffres parlent d'eux-mêmes, et nous gagnons. C'est tout ce que je peux dire."

Meilleur passeur NBA avec 11,2 offrandes par rencontre, James Harden est effectivement un très solide prétendant. Mais les retours prochains d'Irving et Durant, alors qu'il reste tout de même un gros tiers dans cette saison, devraient faiblir son impact sur le jeu. Et donc lui enlever quelques votes au moment du scrutin.

MVP Race vol 3 : qui mène la danse à deux mois de la fin ?

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest