Tatum, le show a démarré

Tatum, le show a démarré

Premier match, première analyse hâtive mais que nous sommes prêts à défendre corps et âme : Jayson Tatum va faire une grande saison NBA.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Prenez ça comme une dixième prédiction bis. Une réaction exagérée après le premier match de la saison 2018-2019. Mais parfaitement assumée. Complètement assumée. Au moment de poser nos pronostics, nous avions annoncé un Jayson Tatum autour des 19 ou 20 points de moyenne avec un statut affirmé de deuxième option des Boston Celtics. Laissez-nous doubler la mise – quitte à vous moquer – en déclarant après 48 minutes de jeu que l’ailier de 20 ans sera All-Star cette saison. Sa première sortie n’était qu’une mise en bouche de ce qui nous attend tout au long des prochains mois. Le jeune homme a donné le ton. Plusieurs tons. Il a dicté le rythme en menant son équipe, favorite de la Conférence Est, à une victoire retentissante contre les Philadelphia Sixers, un concurrent direct (105-87). L’effectif des Celtics est chargé en talents mais il était le plus brillant d’entre eux cette nuit. Le meilleur basketteur sur un parquet où se mélangeaient pourtant Kyrie Irving, Gordon Hayward, Al Horford, Ben Simmons ou Joel Embiid. Il a tiré l’équipe vers le haut. Comme un grand. Comme un All-Star. Avec Tatum, on le sait, il faut oublier l’âge. Oublier une partie des préjugés sur les sophomores. Il fait partie de la race des grands. Il est déjà prêt. Déjà prêt à assurer un rôle très important pour un candidat au titre. Cette première sortie à 23 points, 9/17 aux tirs et 9 rebonds en 29 minutes n’est que le signe d’une grande saison qui s’annonce pour le troisième choix de la draft 2017. La continuité d’une superbe première campagne de playoffs bouclée avec un duel épique avec LeBron James en finales de Conférence en mai dernier. 18,5 points par match pendant la post-saison (13,9 pendant la régulière). Il était déjà la première option des Celtics à ce moment-là. Mais Irving et Hayward manquaient à l’appel. Certains imaginaient donc – assez logiquement – que Jayson Tatum se mettrait en retrait au retour des deux All-Stars. Pas nous.

Parfois soliste mais souvent efficace

Le bonhomme entame son ascension. Il a passé les premières étapes très rapidement et il a gardé le même rythme de progression époustouflant. Surtout que ses deux aînés sont encore rouillés. Irving était absent depuis avril et il a arrosé sans trouver la cible cette nuit (7 points à 2/14). Il va avoir besoin de quelques matches pour se remettre dans le tempo. Pour Hayward, c’est encore plus dur. L’ancien joueur majeur du Jazz sort d’une saison blanche après s’être blessé lors du premier match de l’exercice précédent. Une méchante fracture de la cheville et des mois de rééducation. Lui aussi est en quête de sensation. Et il lui faudra sans doute plusieurs semaines (si ce n’est plus) pour vraiment retrouver son niveau de jeu. D’où l’idée que Jayson Tatum va devoir assurer ce rôle de patron offensif encore un moment. Il brille d'ailleurs dans ce rôle de soliste. Son duel contre Joel Embiid (23 points également) a égayé la rencontre. Les deux hommes se sont retrouvés face-à-face sur quelques actions et le Camerounais en a fait les frais. https://twitter.com/Buzzer_BeaterFR/status/1052384341941256192 Une action typique du slasheur vert et blanc. Un un-contre-un, des dribbles et de la finition à mi-distance. Une panoplie un peu à l'ancienne (même s'il est aussi capable de dégainer de loin) pour celui qui a bossé avec Kobe Bryant cet été. Il sait se créer son propre tir et faire la différence seul. Et c'est exactement ce qui est demandé aux stars dans cette ligue. Les Celtics sont bien partis pour se rapprocher des 60 victoires tout en jouant la première place à l’Est. Il y aura donc forcément au moins deux (voire trois) représentants de Boston invités eau All-Star Game en février. Tatum y sera.

La promenade de Jayson Tatum

https://twitter.com/NBA/status/1052434424380436482
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest