Jeremy Lin : « Ça s’est mieux passé que ce que j’avais imaginé »

Excellent hier soir pour son retour à Big Apple, Jeremy Lin a été l'un des principaux artisans du premier revers infligé aux Knicks au MSG cette saison. Une soirée à part pour l'ancien meneur de NYC.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Jeremy Lin : « Ça s’est mieux passé que ce que j’avais imaginé »
C'était hier soir l'un des moments les plus attendus de la saison régulière. De retour au Madison Square Garden, Jeremy Lin n'a pas manqué ses retrouvailles avec les Knicks en réalisant sans doute son match le plus complet sous le maillot des Rockets (22 points, 8 passes, 4 rebonds). De quoi donner quelques regrets à son ancienne équipe et alimenter la nostalgie du jeune joueur révélé l'an dernier pendant la Linsanity.
« Je me suis senti tellement à l’aise dans ce match », a-t-il confié à ESPN, lui qui n'a pas toujours brillé depuis son arrivée à Houston. « J’ai vu beaucoup de visages familiers, des abonnés, tout ça… C’était fou. C’est comme si c’était hier. »
Ovationné à son entrée dans la salle puis gentiment chahuté par ses anciens fans à chaque fois qu'il a touché la balle, Lin n'a pas été malmené comme certains le prédisaient et comme il s'y était préparé.
« Ça a été. J'ai pris beaucoup de plaisir ici », explique-t-il. « Cela s’est mieux passé que ce que j’avais imaginé. »
Pourtant, ses ex-coéquipiers, à l'instar de Tyson Chandler, auteur d'un intervention pour le moins musclée sur son ancien meneur, ne lui ont pas fait de cadeau à l'approche de Noël. Mais peu importe. Pour Lin, l'engagement fait partie du jeu et il n'espérait pas un traitement de faveur.
« Je comprends tout à fait que quand quelqu’un pénètre, vous voulez vous assurez qu’il réfléchisse à deux fois avant de revenir. Alors il y est allé fort. »
Pas mécontent que cet épisode soit désormais terminé, il va maintenant pouvoir tourner la page et enfin clore le chapitre Linsanity qui lui colle toujours à la peau malgré son départ pour le Texas cet été.
« Je suis content que ce soit fini. Comme ça, d’une certaine façon, c’est vraiment terminé », confie Lin, qui ne reviendra pas au MSG avant la saison prochaine. « On en a assez parlé. C’est bien pour moi d’être revenu mais après ce soir, je ne retournerai pas là-bas avant un an. »
Afficher les commentaires (1)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest