Jimmy Butler, le patron des Chicago Bulls ? C’est lui !

Prolongé récemment pour 87 millions de dollars sur 5 ans, Jimmy Butler veut et doit prendre ses responsabilités aux Chicago Bulls la saison prochaine.

Damien Da SilvaPar Damien Da Silva | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Jimmy Butler, le patron des Chicago Bulls ? C’est lui !
Avec 20 points, 5,8 rebonds et 3,3 passes décisives, Jimmy Butler a réalisé la meilleure saison de sa carrière l’an dernier avec les Chicago Bulls. À de nombreuses reprises, l’arrière s’est comporté comme un véritable patron pour cette équipe en réalisant d’énormes différences des deux côtés du parquet. Restricted free agent cet été, il a été logiquement récompensé de ses performances en signant un énorme contrat de 87,7 millions de dollars sur 5 ans. À 26 ans et avec un tel contrat, Jimmy Butler sera particulièrement attendu l’an prochain et il en a parfaitement conscience.
« Je dois passer un cap. J’ai le sentiment que nous avons de nombreux leaders dans l’équipe, des gars qui sont des leaders par l’émotion comme Joakim, des gars qui ont gagné avant comme Pau, des gars qui ont un niveau exceptionnel comme Derrick. Vous avez besoin d’un gars qui fait un petit peu de tout, ça doit être moi », a confié Butler à ESPN.
Et en effet, la récente élimination des Bulls face aux Cleveland Cavaliers a démontré quelques problèmes chez la franchise de l’Illinois notamment au niveau du leadership. Avec le licenciement de Tom Thibodeau et l’arrivée de Fred Hoiberg, une nouvelle page de l’histoire de cette équipe va commencer à s’écrire et il ne faut pas se tromper, le personnage principal doit être Jimmy Butler.

Derrick Rose doit passer le témoin

Joakim Noah ? Sur le déclin à cause de nombreux problèmes physiques. Pau Gasol ? Exemplaire, mais à 35 ans il ne peut pas endosser le rôle d’un franchise player. Derrick Rose ? Ses problèmes physiques sont un frein à son retour et il n’a clairement pas récupéré l’intégralité de ses capacités. Jimmy Butler ? Un patron en devenir. Ce bilan très rapide des forces en présence aux Chicago Bulls démontre que Butler doit devenir le véritable boss de cette équipe. Après plusieurs blessures aux genoux, Rose ne semble plus capable de prendre cette responsabilité à sa charge. Malgré une saison tout à fait convenable, le meneur a encore des soucis physiques et il ne reviendra sûrement jamais à son niveau stratosphérique de MVP de la ligue. Alors qu’à l’inverse, la trajectoire de Butler est ascendante, le jeune homme ne fait que progresser et il doit avoir les clés des Bulls. En tout cas, en interne, l’arrière assure qu’il n’y a aucun problème entre lui et Derrick Rose.
« La seule raison de toute cette histoire, c’est parce que nous avons perdu face aux Cleveland Cavaliers. Je ne pense pas que nous ayons eu un accrochage tous les deux. J’ai le sentiment que nous voulons tout simplement gagner. Nous n’avons pas gagné, donc les gens disent que nous ne nous entendons pas, que nous avons un problème, mais je n’ai pas du tout cette impression. »
[superquote pos="d"]"Derrick Rose m'a toujours soutenu", Jimmy Butler.[/superquote]Dans le cas où Jimmy Butler dit vrai, c’est une excellente nouvelle pour les Chicago Bulls, car Derrick Rose va sûrement devoir accepter de passer le témoin à son partenaire sur le terrain cette année. Dans le cas contraire, les tensions risquent de sérieusement compliquer la saison de la franchise de l’Illinois. En tout cas, les deux hommes ne sont pas les meilleurs amis du monde...
« Nous ne trainons pas beaucoup ensemble. Mais je ne crois pas que ce soit un problème. Il a sa famille, j’ai mes potes avec moi tout le temps. Nous passons tellement de temps ensemble, dans l’avion, à l’entraînement, aux différentes séances vidéos… C’est beaucoup de temps avec votre équipe. Donc en dehors des parquets, c’est simplement bonjour et on se voit de temps en temps. »
En même temps, Butler et Rose n’ont pas besoin d’être des potes pour remporter un titre NBA avec les Bulls, certains joueurs ne pouvaient pas s’encadrer et pourtant ils ont réussi à gagner plusieurs bagues ensemble. Le plus important, c’est bien évidemment le terrain. Et de ce côté, Butler se sent totalement soutenu par Rose.
« Je pense qu’il m’a toujours soutenu pour que je sois agressif, surtout offensivement. Défensivement, tout le monde sait que je suis un agresseur. Donc tout ce que je peux dire, ce gars m’a toujours soutenu », a jugé Butler.
Et c’est une excellente nouvelle ! Si Derrick Rose parvient à mettre son égo de côté, à accepter un rôle de lieutenant pour mieux utiliser les qualités de Jimmy Butler, est-ce que les Bulls n’ont pas la possibilité de franchir un cap cette année ? Dans l’hypothèse où le meneur reste à son niveau actuel, est-ce qu’il ne doit pas laisser Butler devenir le vrai patron de cette équipe ? Bien évidemment, si Rose retrouve son ancien niveau, il va rapidement mettre tout le monde d’accord, mais ses blessures semblent avoir eu logiquement un énorme impact sur lui. Et la relève paraît assurée avec Jimmy Butler.

Et maintenant ?

Même si nous avons jugé que Jimmy Butler avait le potentiel pour incarner le futur de cette équipe dans notre (très rapide) bilan des forces en présence des Chicago Bulls, le garçon doit encore confirmer après sa magnifique saison l’an dernier. Et dans cette ligue, c’est bien souvent le plus dur. Mais honnêtement, l’arrière dispose de toutes les qualités pour s’imposer comme l’une des superstars de cette ligue. Très travailleur, il ne cesse de progresser depuis son arrivée. Le #30 pick de la draft 2011 a passé des paliers tous les ans et il sait qu’il doit continuer sur ce chemin pour devenir un très grand joueur.
« Je dois avoir un plus grand rôle car j’ai franchi un palier et je me suis fait un nom dans cette ligue, donc je dois devenir un gars sur lequel on peut compter tous les soirs. Pas seulement via mes performances, mais dans un rôle de leader. »
Avec une progression fulgurante sur les dernières saisons (voir tableau en fin d’article), Jimmy Butler a véritablement un énorme potentiel et il est encore difficile de dire où il va s’arrêter puisque son profil de « two way player » lui permet d’avoir un impact important des deux côtés du parquet. En tout cas, cette saison s’annonce décisive pour les Bulls, il s’agira sûrement de la dernière chance pour cet effectif de remporter un titre ensemble. Désormais, il va falloir attendre plusieurs semaines pour connaître notamment les intentions de Fred Hoiberg, est-ce qu’il va confirmer Derrick Rose comme le franchise player de cette équipe ? Est-ce que Jimmy Butler va avoir sa chance ? Est-ce que l’arrière a les épaules pour avoir un tel rôle ? Nous pensons que oui, mais c’est à lui de le démontrer en prouvant que sa dernière année n’était pas qu’un feu de paille.

Jimmy Butler - Ses statistiques en NBA

Year Team G Min FGM FGA FG% 3PM 3PA 3PT% FTM FTA FT% Off Def Reb Ast TO Stl Blk PF Pts
2011-12 Chi 42 8:32 0.8 1.9 40.5 0.0 0.3 18.2 1.0 1.3 76.8 0.5 0.8 1.3 0.3 0.3 0.3 0.1 0.5 2.6
2012-13 Chi 82 26:01 2.9 6.2 46.7 0.5 1.3 38.1 2.3 2.8 80.3 1.7 2.3 4.0 1.4 0.8 1.0 0.4 1.2 8.6
2013-14 Chi 67 38:39 4.1 10.3 39.7 1.0 3.6 28.3 3.9 5.0 76.9 1.3 3.6 4.9 2.6 1.5 1.9 0.5 1.6 13.1
2014-15 Chi 65 38:40 6.5 14.0 46.2 1.1 3.0 37.8 5.9 7.1 83.4 1.8 4.1 5.8 3.3 1.4 1.8 0.6 1.7 20.0
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest