Joe Johnson ne demandera pas son transfert

Malgré une saison des plus délicates tant sur le plan collectif qu'individuel, Joe Johnson n'a aucune intention de forcer ses dirigeants à le transférer avant la deadline.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Joe Johnson ne demandera pas son transfert
L'exercice 2015-2016 a rapidement tourné à la catastrophe pour les Brooklyn Nets qui n'ont déjà presque plus aucun espoir d'atteindre les playoffs. A l'instar de son équipe, Joe Johnson connaît l'une des pires années de sa carrière avec des moyennes de 11,3 points (à 39% aux tirs), 3,9 rebonds et 3,8 passes décisives et il se murmure qu'il pourrait changer d'air avant la fermeture du marché des transferts. Avec une dernière année de contrat à près de 25 millions de dollars, il sera toutefois compliqué pour les Nets de trader l'ancienne gâchette des Hawks qui n'a quant à lui aucune intention de négocier un buy out dans l'espoir de rejoindre une équipe plus ambitieuse. Et s'il ne cache plus ses envies d'ailleurs, Joe "Cool" ne fera en revanche pas de forcing auprès de ses dirigeants pour obtenir son transfert avant la deadline.
« Je suis un professionnel », a-t-i confié à North Jersey. « Je suis en fin de carrière et ce n’est pas une situation idéale. C’est certain. Mais je ne vais pas forcer quoi que ce soit. Je n’ai pas questionné mes dirigeants à ce sujet. Je travaille chaque jour pour être compétitif et prendre du plaisir. C’est tout. Evidemment, c’est une situation difficile mais c’est la même chose pour tout le monde au sein du vestiaire. On ne pointe personne du doigt, on essaie juste de s’en sortir et de redevenir compétitifs. »
A 34 ans, Joe Johnson espère s'offrir un nouveau challenge qui lui permettrait d'enfiler enfin une première bague de champion à son doigt. Raison pour laquelle il entend rencontrer son agent cette semaine afin de faire un point sur sa situation et sur les possibilités qui s'offrent à lui.
« Je veux juste gagner. Il ne s’agit pas de rejoindre le plus offrant, je veux juste m’assurer de me retrouver dans la situation qui est la meilleure pour moi. Je veux profiter de ces dernières années et jouer pour de grandes équipes. »
De quoi attirer l'attention des plus grosses écuries de la ligue qui devront certainement patienter jusqu'en juin prochain pour tenter de le signer à prix raisonnable lors de la free agency.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest