Les Cavaliers et le mythe Joel Embiid

Les Cleveland Cavaliers, titulaires du premier choix de draft, ont eu l'occasion de rencontrer et de tester Joel Embiid. Il aurait impressionné le staff.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Draft
Vous voulez un signe encourageant concernant le workout passé par Joel Embiid aux Cleveland Cavaliers ? Le staff de la franchise lui a demandé de shooter une série de trois-points. Oublions les rumeurs sur son état de santé ou son expérience basket. Concentrons-nous deux secondes : un pivot de 2,16 mètres avec des moves, un pur jeu de jambe capable de tirer à trois-points ? On trouve combien de joueur avec un tel profil par génération ? Un ? Deux ? Bienvenu en NBA, Joel Embiid. Le Camerounais formé à Kansas est pressenti pour être choisi en première position le soir de la draft, le 26 juin prochain. Laissons désormais place aux doutes. Depuis que les pivots ne sont plus légions en NBA, il est toujours délicat de sélectionner un jeune intérieur assez haut lors de la draft. Les échecs Kwame Brown, Eddy Curry, Greg Oden – autant de flops pour des raisons différentes – ont refroidis les scouts. Les « grands » mettent souvent plus de temps à arriver à maturation et certaines franchises préfèrent drafter un joueur plus à même de contribuer immédiatement au succès de leur équipe. Ceci étant dit, les dirigeants se focalisent essentiellement sur le potentiel des prospects et aucun joueur de cette cuvée ne semble avoir autant d’upside que Joel Embiid. Alors pourquoi douter ? Le jeune joueur a souffert d’une blessure au dos qui l’a privé de la fin de saison. Jurisprudence Greg Oden oblige, les scouts se méfient. Enfin, tout dépend des scouts, de la rumeur et du point de vue. Certains sont fans du joueur, d’autres lui préfèrent Andrew Wiggins et d’autres votent en faveur de Jabari Parker. La cuvée de rookies qui s’apprête à rejoindre la ligue est présentée comme l’une des plus talentueuses de l’histoire et c’est donc logique qu’elle soit entourée de plusieurs mystères. Seront-ils à la hauteur ? Qui sera le numéro un ? Lequel a le plus de potentiel ? Et ainsi de suite. Pour en revenir à Joel Embiid, ce dernier aurait fait forte impression devant les Cleveland Cavaliers. Même Dan Gilbert, le propriétaire envahissant de la franchise, aurait apprécié le spectacle selon Chad Ford, le spécialiste de la draft pour ESPN. Les spéculations s’intensifieront à l’approche de la draft mais si vous ne devez retenir qu’une chose, repensez à ça : ce gars costaud de 2,16 m est capable d’enfiler les shoots et de courir comme un mec qui ferait 20 centimètres de moins. Ça vous classe un joueur, en général.
Afficher les commentaires (15)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest