John Wall ou l’art de se faire snober

John Wall aime faire face à l'adversité. Non retenu par Team USA pour la Coupe du monde, il espère faire de cet échec une motivation.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
John Wall ou l’art de se faire snober
John Wall n’est peut-être le meneur dominateur que certains attendaient lors de son arrivée dans la ligue, mais la star des Wizards s’affirme progressivement comme un leader honnête à Washington. Cela n’a cependant pas suffi à intégrer la liste des 28 joueurs présélectionnés pour la Coupe du monde en Espagne en septembre prochain. Il est, avec Greg Oden, le seul premier choix de draft non retenu pour jouer avec Team USA au cours des onze dernières années. Il veut donc faire de cet échec un individuel une motivation pour le reste de sa carrière.
« Je suis déjà passé par-là, le plus important, c’est de rester professionnel », explique le joueur au Washington Post. « C’est une motivation supplémentaire. Ils ont pris des décisions et ils ont fait leur liste, je ne peux rien faire pour ça. C’est une motivation. Je n’avais pas non plus participé au McDonald Game (censé réunir les meilleurs seniors lycéens du pays), je n’ai pas non plus été élu meilleur joueur de l’année à l’université. Je n’ai pas été rookie de l’année. Je suis motivé à prouver que les gens ont eu torts. »
John Wall tourne actuellement à 20 points, 4,3 rebonds et 8,5 passes par match. Il pourra bientôt se réconforter avec une très probable sélection pour le… All-Star Game. Enfin, sauf s'il se fait snober une fois de plus. Après tout, il n'est pas à ça près.
Afficher les commentaires (20)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest