Jordan : « Team USA ne nous aurait posé aucun problème »

Michael Jordan en remet une couche au sujet de l’affrontement Dream Team Vs Team USA.

Théophile HaumesserPar Théophile Haumesser  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Jordan : « Team USA ne nous aurait posé aucun problème »
La sortie du jeu vidéo NBA 2K13, dans lequel on retrouvera à la fois la Dream Team de 92 et Team USA 2012, était l’occasion parfaite pour Michael Jordan d’en remettre une couche au sujet des spéculations qui entourent ces deux équipes. Jordan avait déjà dit qu’il était persuadé que l’équipe légendaire de Barcelone n’aurait pas de problème à battre celle qui était à Londres cet été, mais cette fois il a été un peu plus spécifique.
« Je sais que Kobe pense qu’on était un peu vieux, mais on n’avait que deux joueurs qui avaient plus de 30 ans, Magic et Larry, tout le reste des gars avait 29 ans ou moins », a-t-il expliqué à Sam Amick de Sports Illustrated, qui de son côté n’a pu s’empêcher de noter que Clyde Drexler, Patrick Ewing et John Stockton avaient tous fêté leurs 30 printemps juste avant ou pendant les olympiades. « Je pense qu’on avait suffisamment de taille pour pouvoir être compétitif face à l’équipe de 2012. Je pense que leur manque de taille était l’un de leurs points faibles. Nous aurions probablement pu les attaquer de l’intérieur comme de l’extérieur et je pense que notre défense aurait été plus solide également avec des contreurs et des défenseurs en périphérie. »
Un point de vue intéressant quand on voit les problèmes qu’ont eus les Américains à contrôler les frères Gasol en finale. On peut effectivement se demander quel plan de jeu défensif aurait mis sur pied Coach K pour tenter de contenir David Robinson et Patrick Ewing.
« D’un point de vue collectif, je pense aussi que nous étions bien plus solides défensivement. Nous aurions carrément pu tenir leurs joueurs extérieurs et les forcer à pénétrer vers nos contreurs, ce qui je pense aurait fait une énorme différence. Cette année, ils n’avaient qu’un défenseur. D’accord, je sais que LeBron et certains autres joueurs peuvent mettre des contres, mais ce n’est pas la même défense ni la même intensité. »
Jordan reconnait que l’équipe américaine de 2012 était probablement plus athlétique, dans l’ensemble, que celle de 1992, il ne pense pas que ça aurait suffi à lui donner l’avantage.
« J’admets que ces mecs sont bien plus athlétiques que nous ne l’étions à ce moment précis, mais j’aime à penser que nous étions un peu plus intelligents et plus habitués à jouer à ce niveau de basket. En toute honnêteté, je ne pense pas que nous aurions eu le moindre problème avec eux, même s’ils pensent qu’ils auraient probablement pu nous en causer beaucoup plus. Notre équipe était bien meilleure en termes de basket total et complet. »
Le débat n'est pas prêt de s'éteindre...
Afficher les commentaires (84)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest