José Calderon nie avoir exigé un trade

L’arrivée de Kyle Lowry ne fait pas peur à José Calderon.

Théophile HaumesserPar Théophile Haumesser  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
José Calderon nie avoir exigé un trade
On n’arrive pas forcément à toujours à comprendre dans quelle direction vont les Raptors, mais Jose Calderon, lui n’a pas l’intention d’aller où que ce soit. C’est en tout cas ce qu’il a confié à Doug Smith, de thestar.com, niant au passage qu’il aurait demandé en trade en raison de l’arrivée de Kyle Lowry à Toronto. La perspective de devoir sortir du banc ne semble pas attrister Calderon plus que ça.
« Je ne suis pas sûr qu’il soit vraiment nécessaire d’utiliser le mot “controverse” avant chaque training camp », a-t-il expliqué pour mettre fin aux rumeurs. « Je pense simplement que nous sommes deux joueurs des Raptors et que nous allons essayer de gagner des matches. Pas la peine d’en faire une histoire avant même que les choses aient commencé. Tout cela n’aura aucune importance si nous gagnons des matches et que nous faisons les playoffs. S’il met 20 points par match, je serai heureux, parce que ça nous aidera à gagner. »
Avec ces deux meneurs, Toronto aura le luxe de disposer de deux meneurs titulaires aux styles complémentaires, l’un plus scoreur, l’autre plus gestionnaire. Le coach Dwane Casey a expliqué qu’il comptait sur ses deux joueurs pour prendre le relais l’un de l’autre et qu’ils pourraient même parfois se retrouver ensemble sur le parquet.
« L’an dernier, j’ai regardé pas mal de vidéos de Houston et Kyle et Dragic jouaient beaucoup ensemble, ils coexistaient très bien. C’est quelque chose que nous allons étudier durant le training camp parce que Jose et Kyle sont deux de nos meilleurs joueurs, ça va être à nous de déterminer dans quelles situations on peut les mettre sur le terrain côte à côte. »
Calderon, en tout cas, affirme ne pas se prendre la tête. Après tout, ça ne sera pas la première fois qu’il se retrouvera en concurrence directe avec un autre meneur. TJ Ford, Jarrett Jack ou Jerryd Bayless, par exemple, sont tous passés… mais lui est resté.
Afficher les commentaires (5)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest