Kevin McHale : « Avec les Rockets cette saison, je vais devoir tâtonner »

Le coach de Houston estime qu'il faudra encore du temps à son équipe pour se construire.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Alors qu'ils espéraient bien recruter Dwight Howard, les Rockets vont aborder la saison avec un effectif très jeune. Un nouveau départ pour la franchise texane qui risque toutefois de batailler pour jouer un rôle intéressant dans une conférence Ouest au niveau toujours plus relevé. Au milieu des grosses écuries comme les Lakers, OKC, les Clippers ou encore San Antonio, le headcoach de Houston, Kevin McHale craint que son équipe pêche par manque d'expérience.
« Pour être honnête, j’aurais aimé avoir plus de joueurs expérimentés. Je suis un compétiteur. Je veux gagner. Nous pouvons toujours gagner mais c’est toujours plus compliqué de gagner à la régulière avec de jeunes joueurs » a déclaré l'ancienne gloire des Celtics au site officiel des Rockets.
La tâche s'annonce d'autant plus difficile avec un cinq majeur complètement renouvelé cet été, amputé de joueurs majeurs comme Kyle Lowry, Marcus Camby, Goran Dragic ou encore Luis Scola.
« Je vais devoir beaucoup tâtonner et ça n’a rien d’amusant. C’est toujours une crainte parce qu’il y a beaucoup d’inconnu. Tout fonctionne sur le tableau blanc quand vous vous réunissez avec les coachs, mais quand vous avez des joueurs qui n’étaient pas là avant vous ne savez ce qui fonctionne réellement que une fois sur le parquet. J’espère seulement que nous pourrons régler cela rapidement. »
Les nouveaux chefs de file de Houston se nomment désormais Jeremy Lin et Omer Asik qui viendront épauler le rescapé de l'intersaison Kevin Martin et le sophomore surprise de la saison dernière Chandler Parsons. Associés à un quatuor de rookies (Royce White, Jeremy Lamb, Terrence Jones et Scott Machado), le bon équilibre pourrait mettre du temps à être trouvé.
« Espérons que d’ici la fin des 28 jours de training camp, nous aurons déjà un avant-goût de ce qui peut fonctionner. Il faut vraiment un mois à six semaines de jeu contre les autres équipes pour se dire : « Ok, ça fonctionne vraiment ou pas ». Il sera alors agréable d’arriver au premier janvier en espérant que d’ici là nous aurons instauré une rotation avec de jeunes joueurs vraiment à l’aise. Nous pourrons alors commencer à nous dire : « Ok nous allons voir ce que nous pouvons faire avec ce groupe ». Cela représente beaucoup de défis. »
Aux joueurs désormais de faire mentir leur entraîneur, même si les Rockets auront bien du mal à décoller cette saison... Le roster 2012-2013 : PG : Jeremy Lin, Scott Machado, Toney Douglas SG : Kevin Martin, Jeremy Lamb, Shaun Livingston SF : Chandler Parsons, Carlos Delfino PF : Patrick Patterson, Marcus Morris, Terrence Jones, Royce White C : Omer Asik, Donatas Motiejunas, Greg Smith
Afficher les commentaires (8)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest