Kobe-LeBron, le trade impossible

En 2007, les Los Angeles Lakers ont tenté d'échanger Kobe Bryant contre LeBron James. Une transaction qui aurait pu changer le cours de l'histoire.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article
Kobe-LeBron, le trade impossible
Kobe Bryant l'a dit un peu plus tôt cette saison, il était partant pour un trade vers Chicago, lorsque les Lakers étaient dans le dur après le départ de Shaquille O'Neal. Ce qu'on sait moins, c'est que les dirigeants ont eux aussi envisagé à un moment un deal qui aurait pu changer la face de la NBA en 2007. Un échange qui parait aujourd'hui complétement fou : Kobe Bryant contre... LeBron James. [superquote pos="g"]Kobe : "Les mecs, ce n'est pas pour moi".[/superquote]C'est ce qu'on apprend dans une histoire parue sur ESPN cette semaine et racontée Baxter Holmes. Le journaliste a recueilli les souvenirs du "Black Mamba", qui a confirmé que l'hypothèse avait été un temps envisagée par certains pontes des Angelenos.
"A ce moment-là, les Lakers devaient faire quelque chose. Je commençais à ne plus croire en ce projet. J'étais devenu une sorte de ticket repas. Je marquais 40 ou 50 points un soir sur deux, je remplissais le stade, mais on me disait que ne mettrait pas d'argent sur des recrues et qu'on se concentrait sur le fait de générer des revenues... Je leur ai dit : 'Les mecs, ça ce n'est pas pour moi. Ce que je veux, c'est gagner un titre sans Shaq. On doit faire quelque chose".
[superquote pos="d"]Kobe : "Aller à Cleveland ? Jamais. Pas sur ma liste".[/superquote]Ce quelque chose, Mitch Kupchak l'a imaginé comme une nouvelle ère où LeBron, 22 ans, viendrait insuffler une énergie nouvelle à une franchise en perte de vitesse. Alors le General Manager a pris son téléphone et tenté le coup. A Cleveland, on se souvient encore de ce coup de fil comme de la seule fois où quelqu'un a jamais tenté une approche pour James auprès de la direction. Visiblement, Dan Gilbert, le propriétaire, n'a pas réféchi bien longtemps et il aurait fallu encore davantage pour le convaincre de lâcher sa pépite. S'il avait su que trois ans plus tard le "Chosen One" théâtraliserait son départ de l'Ohio pour rejoindre Miami, peut-être aurait-il tenté le coup... Kobe Bryant, qui disposait alors d'une clause pour bloquer tout trade qui ne lui conviendrait pas (il l'a fait pour un deal avec les Pistons), a dévoilé ce qu'aurait été sa décision si on lui avait forcé la main.
"Je ne l'aurais jamais approuvé. Aller à Cleveland ? Jamais. Ce n'était pas l'une des équipes qui étaient sur ma liste au cas où. Je voulais Chicago, San Antonio ou Phoenix".
Cette nuit, les deux hommes se retrouvent pour l'un de leurs derniers affrontements, chacun portant le maillot de son équipe de coeur. L'histoire est peut-être mieux ainsi.    
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest