LaMelo Ball, Horford : Les 5 performances marquantes de la nuit en NBA

LaMelo Ball, Horford : Les 5 performances marquantes de la nuit en NBA

De LaMelo Ball à Al Horford, un point sur les cinq performances et contre-performances marquantes de la nuit en NBA.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

LaMelo Ball (Charlotte Hornets)

Giannis Antetokounmpo est venu échanger son maillot avec LaMelo Ball à la fin du match en guise de respect. Pourtant, le double-MVP a planté 40 points tout en inscrivant le panier pour la gagne. Mais c’est bien le jeune meneur des Hornets qui a fait le show toute la soirée. Quelle perf ! 36 points, son nouveau record en carrière. Avec 8 paniers primés, dont celui pour arracher l’égalisation à quelques secondes du buzzer.

Melo a été impérial. En offrant aussi 9 passes décisives au passage. Le coup de chaud d’un joueur ultra spectaculaire. Une version plus « star » et plus prolifique de l’icône Jason Williams. Le genre de showman que l’on n’a pas envie d’échanger contre Mike Bibby. Les plus anciens auront la référence, la flemme de l’expliquer.

Ball est une vraie pépite n’empêche. Oh, et Jrue Holiday n’a sans doute que très rarement mordu la poussière comme ça.

Al Horford (Boston Celtics)

C’est fou, quand on y pense : Al Horford est tellement efficace en défense sur Joel Embiid que les Sixers l’ont fait venir en Pennsylvanie en dépit du bon sens et de toute cohésion d’équipe sur le terrain. Et l’expérience n’a évidemment pas fonctionné. Mais, au moins, le pivot camerounais n’avait pas à se coltiner son homologue dominicain en playoffs.

Deux ans plus tard, Horford est de retour aux Celtics. Et c’est toujours la bête noire d’Embiid. Nouvel exemple mercredi soir avec le choc entre Boston et Philadelphie. Les deux intérieurs All-Stars se sont retrouvés face à face. De quoi faire grimacer la superstar des Sixers, limitée à 13 points et 3 sur 17 aux tirs. Embiid a tout de même pris 18 rebonds tout en délivrant 6 passes décisives. Mais son équipe aurait bien eu besoin de sa vingtaine de pions habituels.

Al Horford a pour sa part fait le travail le l’ombre. Comme toujours. 10 points, 8 rebonds, 5 blocks et une excellente défense sur la dernière action qui mène au contre décisif de Robert Williams.

C’est le moment de rappeler que, derrière les statistiques « banales » du bonhomme, se cache un énorme impact chaque soir. Une vraie bonne pioche pour Boston.

Jarrett Allen (Cleveland Cavaliers)

Récupérer Jarrett Allen en s’incrustant dans le transfert de James Harden vers Brooklyn, ça ressemblait à un coup de génie. Et effectivement, les Cavaliers ont fait une sacrée affaire. Le pivot s’affirme comme une valeur sûre au poste cinq en NBA. Non seulement c’est une machine à dunker et à prendre des rebonds. Mais en plus il complète bien Evan Mobley.

Et les deux tours jumelles de Cleveland incarne l’avenir de la franchise avec Darius Garland à la mène. L’avenir… mais aussi le présent ! Les Cavs sont bons cette saison ! Encore plus quand leurs trois joueurs majeurs sont en bonne santé. Allen a encore été excellent hier soir, pour mettre fin à une série de 20 défaites consécutives sur le parquet du Heat. Ses 19 points (7 sur 8), 11 rebonds et 5 blocks ont fait la différence.

Des chiffres à la Rudy Gobert. Le joueur de 23 ans compile plus de 16 points, 70% de réussite aux tirs et 11 rebonds cette saison. Fort.

Cole Anthony (Orlando Magic)

Il revient et le Magic se remet à gagner. Est-ce vraiment un hasard ? Orlando restait sur 6 défaites de rang avant de battre Denver (108-103) hier soir. Une victoire décrochée sur le fil après avoir compté 16 points de retard. Avec une nouvelle prestation complète de Cole Anthony : 24 points, 8 rebonds et 7 passes.

Le jeune meneur n’a pas perdu de temps pour son retour à la compétition après une dizaine de jours d’absence. Il est revenu comme si de rien n’était pour repartir exactement sur les mêmes bases. C’est peut-être une star – ou au moins un très bon meneur – qui se développe petit à petit sous nos yeux.

Jae’Sean Tate (Houston Rockets)

Ce qui est marrant, avec les équipes de jeunes, c’est qu’il y a toujours quelques moments dans la saison où l’un d’entre eux claque une performance assez spectaculaire de manière complètement random. Sans que l’on s’y attendre vraiment. Un peu comme les 32 points de Jae’Sean Tate la nuit dernière.

Le jeune ailier des Rockets n’a quasiment pas manqué la cible (11 sur 15 aux tirs) et il a fortement contribué à la quatrième victoire de suite de son équipe. Une série assez improbable après les 15 défaites d’affilée de la franchise texane. Mais ce carton au scoring est le signe que le développement du bonhomme se passe bien. Il tourne à plus de 12 points et 6 rebonds de moyenne cette saison.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest