L’ancien Bull Antonio Blakeney est le plus mauvais criminel du monde

L’ancien Bull Antonio Blakeney est le plus mauvais criminel du monde

En peu de temps, Antonio Blakeney est passé de joueur NBA prometteur à escroc foireux. L'ancien joueur des Bulls risque très gros.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / décalage

Il n'y a pas si longtemps, Antonio Blakeney était l'un des chouchous des fans des Chicago Bulls. Pendant deux saisons, l'arrière non-drafté avait montré de bonnes choses et brillé par sa combativité et son agressivité. Coincé en G-League depuis quelques mois après une pige en Chine, Blakeney a cherché un autre moyen de renflouer son compte en banque qu'en jouant au basket dans l'attente d'un retour en NBA. Sauf qu'il est nettement moins doué pour élaborer des crimes que pour mettre un ballon dans un panier.

Actuellement du côté d'Osceola en Floride, Blakeney a tenté d'organiser un coup monté dont l'exécution et la finalité ne sont pas à montrer dans les écoles de grand banditisme.

La semaine passée, la police locale a été ainsi appelée en soirée pour un vol. Deux hommes ont indiqué aux officiers qu'ils étaient en train de jouer en carte dans une maison sur l'invitation de Blakeney, quand cinq individus sont entrés, ont sorti des flingues et réclamé aux convives leur cash. Antonio Blakeney, sous la menace d'un "pistolet avec un laser vert" a été conduit à l'étage, pour laisser penser aux deux invités qu'il était, comme eux, une victime dans cette histoire.

Sauf que comme dit plus haut, l'ex-arrière des Chicago Bulls n'avait pas franchement pris le temps de préparer le larcin parfait. L'une des deux victimes a expliqué que peu après son arrivée dans la maison, elle avait entendu Blakeney s'entretenir en vidéo avec un homme surnommé "G" pour le prévenir que leurs cibles étaient là. Pour ne rien arranger, trois des cinq agresseurs ont immédiatement été reconnus par l'autre victime comme des amis de Blakeney qu'elle avait vus... la veille et dans la même maison.

Qui est Antonio Blakeney, le rookie qui veut booster les Bulls ?

Une fois les policiers sur place, le désormais ex-joueur NBA (on imagine mal une franchise le relancer après ça) a été cuisiné et il ne lui a pas fallu longtemps pour donner aux enquêteurs ce qu'ils n'auraient même pas osé espérer. Antonio Blakeney a d'abord nié connaître les assaillants et assuré qu'il n'avait pas passé d'appel vidéo avec l'un d'entre eux juste avant le vol. En 1980, ç'aurait pu fonctionner. Mais on est en 2021 et les policiers ont simplement pris son téléphone et constaté sur son relevé d'appels FaceTime qu'il s'était bien entretenu avec un dénommé "G".

Dans les SMS de Blakeney, se trouvait également un message d'un dénommé "Trap C4", lui indiquant qu'il avait son sac, dérobé pour tenter de faire illusion, en sa possession. Les policiers lui ont donc demandé comment "Trap C4" avait pu se retrouver en possession de ses effets personnels. Blakeney a alors expliqué que l'homme en question "connaissait la street" et avait sans doute fait jouer ses connaissances pour récupérer les affaires dérobées. Lorsque les enquêteurs lui ont demandé de quelle manière "Trap C4" pouvait être au courant que Blakeney s'était fait voler s'il ne lui avait jamais parlé, le basketteur a mis fin à la conversation...

Antonio Blakeney, 24 ans, risque gros et sa carrière professionnelle est évidemment en péril après ce coup monté foireux. Atteindre la NBA n'est pas le plus difficile. Y rester, tout en ayant un comportement irréprochable en dehors, c'est ça le vrai challenge.

Dennis Rodman, l'histoire folle de sa virée à Vegas pendant les Finales 97

 

 

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest