Le Jazz aurait fixé un prix pour Lauri Markkanen

Lauri Markkanen ne serait pas intouchable à Utah mais il faudra sans doute mettre le paquet pour le dénicher au Jazz.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Rumeurs
Le Jazz aurait fixé un prix pour Lauri Markkanen

Danny Ainge est ambitieux, rusé et (presque) sans scrupules. C’est ce qui en fait l’un des meilleurs dirigeants de la NBA. Il n’a pas perdu suite à son arrivée au Utah Jazz il y a un peu plus d’un an maintenant. Bien qu’il disposait d’une équipe talentueuse régulièrement qualifiée en playoffs mais tout de même loin de pouvoir jouer le titre, il s’est débarrassé sans broncher des deux All-Stars en place – Donovan Mitchell et Rudy Gobert – afin de repartir de zéro.

La franchise a récupéré des tonnes de picks et des joueurs en pagaille avec un objectif clair : rebâtir tranquillement en espérant notamment toucher le gros lot à la loterie. Le jackpot étant Victor Wembanyama. Sauf que voilà ce qu’Ainge n’avait pas anticipé : l’explosion de Lauri Markkanen.

Le Finlandais, performant à ses débuts avec les Chicago Bulls, stagnait depuis quelques saisons et il ne pouvait pas se mettre pleinement en valeur en étant utilisé au poste trois aux Cleveland Cavaliers. Une fois libéré à Salt Lake City, il a repris son envol au point de s’imposer comme un All-Star autour des 25 points par match.

Seul hic, Markkanen a fait gagner des matches au Jazz, foutant en l’air les chances de drafter le prodige français, sans pour autant être suffisamment fort et/ou bien entouré pour mener l’équipe en playoffs. Il est brillant, il a sans doute encore une marge de progression à 26 ans mais il ne sera probablement jamais une superstar à même de mener l’organisation jusqu’au titre.

Du coup, la question se pose : Danny Ainge va-t-il s’en séparer pour couler l’équipe pour de bon et récupérer encore des assets au passage ? Plusieurs insiders et dirigeants d’autres franchises sont persuadés que oui.

Kevin O’Connor a sondé ses sources et Lauri Markkanen ne serait évidemment pas intouchable. En revanche, il lui a été rapporté qu’il faudrait mettre le paquet pour le récupérer. Utah réclamerait un package similaire à ceux de Mitchell et Gobert, à savoir autour des quatre ou cinq tours de draft. Avec potentiellement des jeunes joueurs ou des atouts supplémentaires.

Si le prix avait du sens pour un multiple All-Star ou un multiple DPOY, Markkanen n’a pas encore cette réputation dans la ligue. Mais c’est un scoreur très complet qui pourrait faire passer un cap à de nombreuses équipes différentes. Il risque d’être convoité et c’est susceptible de faire monter les enchères. De là à convaincre une franchise d’accéder aux demandes du Jazz ?

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest