Carmelo Anthony ne veut pas entendre parler de tanking

Nostalgique de l'époque où il disputait les playoffs tous les ans, Carmelo Anthony ne s'imagine pas une seule seconde céder à la tentation du tanking.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Carmelo Anthony ne veut pas entendre parler de tanking
Si les New York Knicks ne sont pas encore mathématiquement écartés de la course aux playoffs, l'incapacité de l'équipe à enchaîner les victoires pourrait rapidement sceller le sort des hommes de Jeff Hornacek qui n'ont plus remporté deux matches consécutifs depuis le 22 décembre dernier. Mais alors que certains estiment que la franchise de Big Apple ne semble déjà plus en mesure de se mêler à la bataille pour une place dans le Top 8 à l'Est,, Carmelo Anthony refuse pourtant de baisser les bras et de se laisser influencer par ceux qui estiment que son équpe devrait terminer la saison en roue libre en vue de la Draft. Interrogé sur la possibilité de "tanker" pour permettre à ses dirigeants de décrocher le meilleur pick possible en juin prochain, Melo s'est en effet montré catégorique en affirmant qu'il ne pourrait jamais entrer sur le terrain avec l'intention de perdre le match.
« C'est terrible de penser de cette manière », a répondu la star des Knicks au New York Post. « Quel que soit le sport, aucun joueur ne devrait avoir à résonner ainsi. En tant que joueur, vous devez être en désaccord avec ça. Nous sommes là pour jouer et pour essayer de gagner des matches de basket. Même en tant que fan, je ne sais pas comment on peut vouloir tanker ou perdre des matches. Nous devrions essayer de perdre les 15 ou 20 derniers matches et tanker pour commencer à penser à drafter des joueurs? »
Cette nouvelle saison ratée est en tout cas difficile à vivre pour Melo qui se dirige vers une quatrième année consécutive sans playoffs, lui qui était parvenu à atteindre la postseason lors de ses 10 premières saisons NBA.
« C'est une chose à laquelle je pense et qui me manque », avoue-t-il. «  Ca me manque. Je me suis habitué à y participer tout au long de ma carrière. Rien que le fait d'y être, d'avoir cette chance et de voir ce qui peut arriver en playoffs... c'est quelque chose qui me manque. Ca me manque énormément et j'y pense beaucoup. »
Encore battus cette nuit par les Sixers, les New York Knicks présentent un bilan de 25 succès pour 37 défaites et sont désormais 12èmes à l'Est, à 4 victoires de la huitième place détenues par les Detroits Pistons (19 V - 32 D).
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest