Le jour où adidas a recalé Michael Jordan

Michael Jordan voulait être sponsorisé par la marque adidas, qui elle même ne croyait pas en lui et lui préférait les pivots NBA...

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
“Rap without Finesse is like the NBA without Jordan”, balançait le rappeur new-yorkais dans le morceau “Da Graveyard” de Big L. La ligue n’aurait effectivement sans doute pas connu le même essor dans les années 90 sans l’explosion de la plus grande vedette de la planète basket. Mais que serait devenu Nike si la marque à la virgule n’avait jamais signé Sa Majesté ? La question se pose depuis que The Wall Street Journal a révélé l’intention de Michael Jordan de s’engager avec adidas à sa sortie de l’université. Extraits de l’enquête réalisée par Ellen Emmerentze Jervell et Sara Germano.
« En 1984, adidas a fait une erreur qui en laissait présager d’autres. Michael Jordan, la star de North Carolina, voulait être sponsorisé par adidas une fois qu’il serait joueur professionnel. Les distributeurs d’adidas voulaient le signer mais les dirigeants allemands de la marque ont refusé. Ils préféraient miser sur un pivot malgré les avertissements des distributeurs qui n’ont cessé de leur répéter : ‘que personne ne pouvait s’identifier à un géant de 2,13 m.’ En 1984, Michael Jordan a signé avec Nike. »
On connait la suite. Michael Jordan est aujourd’hui considéré comme le meilleur basketteur de l’histoire et il a décroché six titres NBA avec les Chicago Bulls ainsi que des dizaines et des dizaines de récompenses individuelles. Son destin sur le parquet n’est pas lié à son sponsor et il aurait sans doute connu la même carrière – d’un point de vue sportif – même s’il avait signé avec adidas, Reebok ou même le Coq Sportif. En revanche, on peut supposer que le rapport de force entre Nike et adidas aurait été différent si la marque allemande avait mis la main sur le plus grand joueur de tous les temps…
Afficher les commentaires (11)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest