Le Miami Heat trop soft à l’extérieur ?

Si le Miami Heat est souverain à domicile, à l'extérieur les joueurs d'Erik Spoelstra ont plus de difficultés à s'imposer.

Mickael LaviollePar Mickael Laviolle  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Le Miami Heat trop soft à l’extérieur ?
L'heure est loin d'être à la panique du côté du Miami Heat. Malgré deux défaites de suite à l'extérieur, le Heat, avec un bilan de 20 victoires pour 8 défaites, occupe la première place de la conférence Est. S'il est évident que les rencontres à l'extérieur sont plus difficiles à aller chercher surtout quand vous êtes le champion en titre et que vous êtes attendus à chacune de vos sorties, ce qui inquiète Erik Spoelstra, c'est le manque de dureté affiché par ses joueurs loin de l'AA Arena.
« Nous avons besoin de monter d'un cran notre engagement et notre dureté à l'extérieur. Nous n'en sommes pas là. Nous sommes durs à domicile, nous avons cette dureté à la maison. Mais nous n'avons pas ça à l'extérieur. C'est ce qu'on a pu voir ici », a-t-il expliqué au Miami Herald après la défaite à Milwaukee.
Les Miami Heat affichent un bilan de six victoires pour six défaites à l'extérieur. Un bilan qui classe la franchise dixième de la NBA dans le classement des meilleures équipes à l'extérieur. Face à Milwaukee, LeBron James et ses coéquipiers ont eu beaucoup de mal à tuer le match alors qu'ils étaient devant au début du quatrième quart et qu'ils avaient remporté toutes leurs rencontres où ils menaient à l'entrée de l'ultime période depuis le début de la saison (15-0). Des difficulté qui peuvent s'expliquer par la fatigue, après avoir enchaîné quatre rencontres en cinq jours. James a même demandé un moment de repos dans le troisième quart-temps, une chose qu'il fait rarement.
« J'ai l'impression que la même chose nous arrive chaque année. Ça fait partie de la saison. Vous devez passer par ces moments tout au long de la saison pour avoir une chose sur laquelle rebondir. C'est sûr, nous aimerions être invincibles à l'extérieur, mais nous devons voir plus loin. Nous devons passer par ces moments et en sortir grandis en tant qu'équipe », a confié Dwyane Wade.
Même s'ils peuvent mettre ces deux défaites sur le compte de la fatigue, les joueurs d'Erik Spoelstra sont conscients qu'ils vont devoir afficher un autre visage à l'extérieur, si le Heat veut continuer à dominer la conférence Est. Surtout qu'après une série de trois matches à domicile face à Dallas, Chicago et Washington, ils partiront pour leur deuxième road trip à l'Ouest de la saison. Le premier, ils l'avaient plutôt bien géré en s'imposant à Houston, Denver et Phoenix et en s'inclinant face à Memphis et les Clippers. Cette fois ils auront sept matches consécutifs loin de leurs bases pour tenter d'améliorer leur bilan on the road.
Afficher les commentaires (5)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest