LeBron, Davis, Carter… : ils ont marqué depuis l’autre bout de la galaxie

LeBron, Davis, Carter… : ils ont marqué depuis l’autre bout de la galaxie

Joel Embiid a failli marquer un panier sensationnel au buzzer contre Phoenix. Il aurait rejoint quelques grands noms qui ont déjà scoré de très, très loin.

Warrick EriksenPar Warrick Eriksen | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Cette semaine, Joel Embiid a failli marquer l'un des paniers les plus sensationnels, autant de par son côté lointain (80 feet, soit presque 25 mètres) que parce qu'il aurait envoyé ce Sixers-Suns en prolongation, depuis bien longtemps. Il a manqué quelques millimètres au Camerounais pour faire mouche et intégrer le top 10 des paniers les plus lointains inscrits dans l'histoire de la NBA.

En attendant, voici les cinq joueurs à avoir marqué de la plus longue distance sur le terrain dans l'histoire de la ligue.

Joel Embiid, un tir complètement improbable qui aurait pu tout changer

5- Herb Williams (Indiana Pacers) - 1986

Il n'y a malheureusement pas de vidéo de jour de janvier 1986, où Herb Williams, alors sous le maillot des Indiana Pacers, a envoyé une prière de 24.6 mètres (81 feet) contre les Sacramento Kings. A défaut d'avoir les images de ce tir lunaire, un mix des meilleures actions de l'ancien joueur des Knicks (1992-1996), 14e pick de la Draft 1981 à sa sortie d'Ohio State.

Williams a pris goût à la vie à New York, puisqu'après sa dernière saison à Big Apple en 1999, il est resté dans chez les Knicks en tant qu'assistant-coach (et intérimaire à deux reprises), puis a occupé la même fonction en WNBA avec le New York Liberty jusqu'en 2019.

4- Vince Carter (Memphis Grizzlies) - 2016

Vince Carter, retraité depuis la dernière intersaison, restera dans la mémoire collective comme l'un des dunkeurs les plus doués et excitants de l'histoire de la NBA. Mais les puristes se souviendront qu'une fois son prime passé et ses qualités athlétiques rattrapées par l'âge, "Vinsanity" a su se réinventer et devenir un excellent shooteur à 3 points. Parfois même de très, très loin...

En 2016, lorsqu'il portait le maillot des Memphis Grizzlies, Carter a planté deux missiles longue distance au buzzer lors de la même saison. Le premier face à Atlanta, le deuxième contre Minnesota, ce dernier ayant été mesuré à 24.99m. De quoi varier les plaisirs au moment de montrer les highlights de sa carrière à ses petits-enfants dans quelques années.

3- LeBron James (Cleveland Cavaliers) - 2007

Le King est décidément dans tous les coups... En 2007, LeBron James était une jeune superstar capable d'emmener des Cavs franchement moyens jusqu'en Finales NBA. Il était aussi de ceux qui se permettent d'envoyer une bombe de 25.2 mètres (83 feet) au TD Garden contre les Celtics.

Un missile air-air au buzzer du 3e quart-temps pour donner 6 points d'avance aux Cavs. "It's impossible", lâchera le commentateur de la rencontre, abasourdi parce ce que vient de balancer le "Chosen One", qui est encore à cinq ans de son premier titre en NBA avec le Miami Heat.

2- Norm Van Lier (Chicago Bulls) - 1977

Le regretté Norm Van Lier, décédé en 2009 d'une crise cardiaque, était avant tout réputé pour ses exploits défensifs. L'ancien joueur des Chicago Bulls, trois fois All-Star, n'a joué que 10 ans en NBA mais a été 7 fois dans des All-NBA Defensive Teams !

Cette prédisposition pour le combat et la chose défensive ne l'ont pas empêché de réussir quelques exploits en attaque, comme cette prière réalisée en 1977 lors d'un match contre les San Antonio Spurs de George Gervin. Là non plus, il n'y a pas d'images, mais Van Lier a fait trembler le filet en shootant de... 25.6 mètres.

1- Baron Davis (Charlotte Hornets) - 2001

Le recordman NBA à ce jour n'est autre que ce bon vieux Baron Davis. En début de carrière, avec les Charlotte Hornets qui l'avaient drafté en 3e position deux ans plus tôt, Davis a marqué l'histoire en 2001. C'est à Milwaukee, où les Hornets étaient en déplacement ce soir-là, que le meneur californien a balancé le shoot ultime. A une main, au buzzer du 3e quart-temps, avec une seule seconde à jouer et un adversaire sur devant lui, le Baron a fait mouche en mode "nothing but net". Un tir complètement sidérant et aussi chanceux que magnifique.

Le jour où Baron Davis a humilié le chanteur de Maroon 5 sur le terrain

C'est avec des actions comme celle-là, entre deux moves flashy et des tomars violents, que Baron Davis a été l'un des arrières les plus excitants à voir jouer dans les années 2000, même s'il n'a finalement pas eu la carrière qu'il méritait au vu de son talent.

Bon courage à quiconque voudra le devancer. Il faudra marquer au-delà des 28 mètres...

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest