Le White Mamba voit LeBron James à Philadelphie

LeBron James sera free agent en fin de saison et tout le monde ne pense qu'à Cleveland ou Los Angeles au sujet de son avenir. Pourquoi pas les Sixers ?

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Rumeurs
On est très loin de la fin de saison et donc de la free agency potentielle de LeBron James. Lui-même ne sait probablement pas s'il restera aux Cleveland Cavaliers ou partira vers une contrée plus luxuriante pour ses "vieux" jours (au hasard Los Angeles). Il est tout de même intéressant de constater que de plus en plus d'analystes et de suiveurs de la NBA évoquent en ce moment une troisième option. Celle de rejoindre une équipe basée dans un marché un peu plus porteur que Cleveland - moins que L.A. - mais avec un potentiel de compétitivité à court et moyen terme plus élevé que la majorité des autres franchises. Brian Scalabrine, Bill Simmons et quelques autres ont, en l'espace de quelques jours, lancé l'hypothèse. Pourquoi LeBron James ne rejoindrait-il pas les Philadelphia Sixers la saison prochaine ? Pour l'heure, l'idée peut faire sourire. Sur Sirieux XM le Red Mamba ne plaisantait pas une seconde.

"LeBron James devrait songer aux Sixers. C'est le meilleur endroit pour lui selon moi. Dans cette équipe, il y a du shoot, des joueurs comme Ben Simmons et Joel Embiid qui lui enlèveront des responsabilités... Il pourra prolonger sa carrière. Les Sixers ont une incroyable marge de manoeuvre. Si LeBron veut des vétérans, il y a toujours la possibilité de trader deux joueurs. Avec un bon pitch, les les Sixers peuvent même faire venir Paul George en même. Sans rire, Philadelphie devrait être dans la course à la signature de LeBron James".

Et Simmons d'enfoncer le clou dans sa colonne de la semaine sur The Ringer. On ne sait jamais vraiment ce qui tient du fun ou de la véritable info inside avec le "Sports Guy". L'envie est quand même bien là.

"Dans 9 jours, les Sixers accueilleront les Cavs. Ils se positionneront comme un outsider inattendu pour récupérer LeBron James à la fin de la saison. [...]  Joel Embiid, Ben Simmons, Robert Covington, Jayson Tatum, LeBron James. C'est le genre de cinq de départ que je me suis toujours imaginé que des extraterrestres auraient s'ils nous défiaient au basket à leur arrivée".

Pas mal de fantasmes pour le moment, donc. On peut se demander si Ben Simmons ne pâtirait pas de l'arrivée de celui qui est son mentor. Ou même si rester à l'Est intéresse seulement LeBron James sur le plan du business. Si son intention est de continuer à lutter pour le titre pour les ans sans avoir à s'épuiser comme il est en train de le faire à Cleveland, en revanche...
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest