Les détails glauques de l’arrestation de Greg Monroe

On pensait que Greg Monroe avait juste été contrôlé en état d'ébriété. Malheureusement, on apprend que le joueur des Pistons s'est aussi uriné dessus...

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les détails glauques de l’arrestation de Greg Monroe
Des joueurs NBA qui se font arrêter par la police en état d'ivresse au volant, ça n'a rien d'inhabituel. On pensait que celle de Greg Monroe faisait partie de ces faits divers complètement banals et allait lui valoir une suspension de deux matches avant de passer aux oubliettes. Problème : les tabloïds américains ne sont pas du genre à lâcher prise lorsqu'ils sentent qu'une information n'est pas complète. Le peu de détails autour de l'arrestation du joueur des Pistons a poussé le site MLive à creuser un peu. Un journaliste a ainsi déterré un rapport un peu moins reluisant voire carrément humiliant pour Greg Monroe : le joueur de 24 ans se serait uriné dessus durant le procès verbal...
"J'essaye juste de ne pas finir dans les journaux. Je joue pour les Pistons", aurait lancé le pivot aux officiers durant  son transport vers le poste de police. "A moins que vous ne le répétiez à quelqu'un qui le répétera, vous ne le serez pas", lui a répondu un agent. Une précaution qui n'aura pas suffi...
Le plus étonnant est peut-être que le rapport n'indiquait qu'un taux d'alcoolémie très légèrement supérieur à la limite autorisée pour Greg Monroe. En somme, pas de quoi perdre le contrôle de sa vessie. Soit Greg Monroe est parvenu à faire modifier l'information parue sur son alcootest, soit il a été pris de panique et a pensé que cette histoire allait le déservir lors de la free agency...
Afficher les commentaires (8)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest