Les jeunes à la rescousse des Mavericks

Quand rien ne va dans une équipe, le salut peut venir de joueurs méconnus ou des petits jeunes affamés. C'est exactement cette situation qui s'est produite cette nuit pour les Dallas Mavericks. En crise depuis le All Star Game, au point de dégringoler hors des playoffs, Rick Carlisle a pu compter sur deux renforts inattendus […]

N.SPar N.S | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les jeunes à la rescousse des Mavericks
Quand rien ne va dans une équipe, le salut peut venir de joueurs méconnus ou des petits jeunes affamés. C'est exactement cette situation qui s'est produite cette nuit pour les Dallas Mavericks. En crise depuis le All Star Game, au point de dégringoler hors des playoffs, Rick Carlisle a pu compter sur deux renforts inattendus pour s'imposer dans l'antre des Nuggets, Dwight Powell et Justin Anderson. Respectivement auteurs de 16 et 11 points, la jeune garde des Mavs a pu compenser les maladresses de Dirk Nowitzki (4/17) et Wesley Matthews (5/14) :
"Nous ne sommes pas une équipe athlétique, donc ces deux là sont parfaits pour nous. Ils sont actifs, jeunes, rapides, et ont été très bons ce soir. On va avoir besoin d'eux", racontait l'allemand après la rencontre.
Des caractéristiques que confirment J.J Barea, auteur de 18 points et 11 passes.
"Ils vont vite et sont super athlétiques. Quand ils ne sont pas sur le terrain, nous sommes une équipe vieillissante et lente. On espère qu'ils continueront comme ça."
Titulaires, Powell et Anderson ont pourtant crevé l'écran sur une chose simple mais primordial, l'envie. Dans un effectif qui n'est pas de la première jeunesse, du sang frais est primordial pour apporter cette combativité :
"Il va falloir s’habituer à voir ces gars aller de l’avant, il n’y a pas de doutes là-dessus. Ne pas donner le maximum d’effort et d’énergie est maintenant inacceptable. Avec ces deux joueurs, tu sais qu’ils vont se donner à fond. C’était le cas ce soir et ils nous ont sauvé", racontait le coach texan, pourtant réputé pour laisser les jeunes pousses sur le banc.
Si Carlisle a changé son fusil d'épaule, c'est que le temps presse pour les Dallas Mavericks. Avec 8 matches restants, ils sont à égalité avec Houston pour le dernier spot, des Rockets qu'ils recevront justement le 7 avril pour un derby texan qui s'annonce bouillant.  
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest