Les Nets sont-ils déjà morts ?

Deux matches, deux défaites. Les Brooklyn Nets, confiants avant le début du deuxième tour, sont déjà dos au mur. Peuvent-ils encore éliminer le Heat ?

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les Nets sont-ils déjà morts ?
C’est une bataille entre les chiffres. Selon WhoWins.com 94% des équipes menées 2-0 lors d’une série de playoffs au meilleur des sept matches ont fini par s’incliner. C’est actuellement le cas des Brooklyn Nets, en danger après avoir perdu les deux premières rencontres du deuxième tour contre LeBron James & Co. Deuxième statistique : 93 des 97 équipes qui ont perdu les quatre matches en saison régulière face à une franchise X se sont ensuite inclinées lors de leurs retrouvailles en playoffs. C’est le cas du Miami Heat, battu à chaque des oppositions face aux New-yorkais cette saison. Pour faire plus simple, les Floridiens ont donc 96% de chances d’être éliminés par les Nets, si l’on se fie aux résultats de la saison régulière. Mais en playoffs, les chiffres laissent place à la réalité du terrain. Miami, 2, Brooklyn, 0. Après une première victoire facile, le Heat a profité des erreurs de son adversaire en fin de match pour envisager avec sérénité un déplacement dans la grosse pomme. Les Brooklyn Nets refusent de s’avouer vaincus pour autant.
[superquote pos="d"]"C'est loin d'être terminé" Joe Johnson[/superquote]« Cette série est loin d’être terminée », assure Joe Johnson, seul cadre à tenir son rang depuis le début du deuxième tour.   « Nous avons un état d’esprit positif, on sait que l’on peut battre cette équipe à la maison », poursuit Mirza Teletovic.
Les Brooklyn Nets ont battu Miami à quatre reprises cette saison, certes. Mais par trois fois, l’écart n’était que d’un point. Malgré l’expérience de ses cadres, malgré la détermination de Paul Pierce et Kevin Garnett, malgré son capital confiance et malgré des rencontres disputées au tempo désiré par les hommes de Jason Kidd, la franchise est dans une situation délicate. Une défaite et la qualification relèverait du miracle. Les chiffres vous le diront, aucune équipe n’a jamais remonté un 3-0 (PS : Liverpool ne compte pas)
« On n’a pas le droit de perdre le prochain match. On ne peut pas être mené 3-0. On doit gagner les deux matches à domicile, » assure Deron Williams.
Des chiffres, encore et toujours. 42% des équipes qui se sont imposés lors des deux premiers matches se sont inclinées lors du troisième. De quoi redonner un peu d’espoir aux Brooklyn Nets. Deron Williams va devoir trouver un moyen pour se défaire de la pression des défenseurs floridiens sur les pick&roll. Kevin Garnett doit se ressaisir, Paul Pierce également. Dans le cas contraire, l’équipe qui fut un temps présenté comme la bête noire du Miami Heat risque bien de passer à la trappe…
Afficher les commentaires (17)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest