Les recrues des Cavaliers font déjà la différence

Les Cleveland Cavaliers ont remporté une victoire de prestige contre Chicago hier soir. J.R. Smith et Timofey Mozgov se sont distingués.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les recrues des Cavaliers font déjà la différence
Malgré les performances éblouissantes des Atlanta Hawks, les résultats solides des Washington Wizards et les deux premiers mois canons des Toronto Raptors, les Cleveland Cavaliers et les Chicago Bulls sont encore considérés comme les deux grands favoris au sein de la Conférence Est. Cet avis est partagé par les bookmakers, une partie du public mais aussi de nombreux joueurs et dirigeants NBA. Cavaliers et Bulls étaient opposés hier soir dans ce qui constituait l’un des chocs de la soirée et les troupes de l’Ohio en sont finalement sorties vainqueurs. LeBron James (26 pts) et Kyrie Irving (18 pts, 12 pds) ont brillé mais on retiendra surtout les excellentes prestations des deux dernières recrues de la franchise. Timofey Mozgov a cumulé un double-double (15 pts, 15 rbds) et J.R. Smith a planté 20 pts à 7/11 aux tirs (6/9 à trois-points). Le pivot russe a aussi bloqué deux tirs et a contesté les tentatives de pénétrations des Bulls, à commencer par celles de l’insaisissable Derrick Rose.
« Nous avions besoin de ça », reconnait LeBron James. « Il nous a apporté tout ce que nous espérions en faisant le transfert. Il va être très important pour notre équipe. C’est un joueur intelligent, doué offensivement et attentif en défense. C’est un plaisir de jouer avec lui. »
Timofey Mozgov était le joueur désiré avec insistance par les Cleveland Cavaliers. La franchise de l’Ohio était désespérément à la recherche d’un intérieur capable de protéger le cercle, d’autant plus qu’Anderson Varejao, blessé, est indisponible pour la suite de la saison. Avec l’ancien joueur des Nuggets, les Cavs disposent désormais d’un grand capable de contenir autant que possible Pau Gasol (Bulls), Marcin Gortat ou Nene (Wizards), Jonas Valanciunas (Raptors) ou encore Al Horford (Hawks). J.R. Smith s’est lui aussi distingué hier soir. L’ancien sixième homme des New York Knicks s’est contenté de laisser le jeu venir à lui et il a inscrit 20 points en étant particulièrement adroit.
« C’est facile pour moi car j’ai trois coéquipiers qui concentrent l’attention de la défense adverse. Je suis la quatrième, voire même la cinquième option de l’équipe. C’est génial. »
Smith a dépassé la barre des 20 points à trois reprises depuis son arrivée aux Cleveland Cavaliers. Il tourne à 14,5 pts de moyenne dans l’Ohio et il a converti 39% de ses tentatives derrière l’arc. Les performances de Smith et Mozgov dans un « choc » (même si Chicago traverse une période délicate) sont intéressantes car elles donnent un avant-goût des playoffs. Ils ont été recrutés – en compagnie d’Iman Shumpert dont on attend encore les débuts avec les Cavaliers – dans cette optique et ils n’ont pas déçu hier. Bien au contraire. Les deux nouveaux arrivants ont même redonné un élan d’espoir à Cleveland. Ce n’est qu’un début mais la franchise commence doucement à ressembler à l’armada infernale que l’on annonçait en octobre dernier.
Afficher les commentaires (15)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest