Les Warriors ont eu chaud mais survivent à Doncic pour mener 2 à 0

Les Warriors ont eu chaud mais survivent à Doncic pour mener 2 à 0

Les Warriors ont eu fort à faire pour remporter le game 2 contre Dallas, notamment gérer Luka Doncic, époustouflant.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Récap

Mavs @ Warriors : 117-126

Golden State Warriors - Dallas Mavericks : 2-0

Les Mavs en ont vu d'autres, mais ils doivent quand même avoir de sacrés regrets. Alors qu'ils semblaient lancés vers un retentissant exploit sur le parquet des Warriors et comptaient encore 19 points d'avance en deuxième mi-temps, les joueurs de Jason Kidd ont pris une déferlante.

Incapables de stopper l'effort de Golden State, Luka Doncic et ses camarades se sont inclinés au Chase Center dans le game 2 de la finale de la Conférence Ouest. En voyant Doncic marcher sur l'eau pendant une mi-temps, enchaînant les tirs et les actions de génie, on s'est dit que la série partirait pour le Texas à 1-1.

Le Slovène a été monstrueux et pouvait difficilement faire mieux que de compiler 42 points, 8 passes, 5 rebonds et 3 interceptions à 12/23 et 13/15 sur la ligne des lancers. Idem pour Jalen Brunson (31 pts) et Reggie Bullock (21 pts), parfaits compléments de leur boss et éminents contributeurs du 21/45 à 3 points des Mavs dans ce match. Simplement, la volonté et la défense des Warriors, qui n'ont pris les commandes au tableau d'affichage qu'en tout début de 4e quart-temps, étaient bien trop fortes.

Eux aussi ont fait preuve d'une adresse irrationnelle (56% au global, 50% à 3 points à 14/28), mais ils ont surtout su hausser leur niveau défensif au bon moment, limitant Dallas à 13 points dans le 3e quart-temps notamment.

Stephen Curry (32 points, 8 rebonds et 5 passes) et Jordan Poole (23 pts, 5 pds en sortie de banc), mais aussi un facteur X comme Kevon Looney (21 pts, 12 rbds), qui a fait l'un de ses meilleurs matches en NBA pour l'occasion, ont été déterminants pour permettre aux Californiens de mener 2 à 0.

Dallas avait réussi à mettre Draymond Green en difficulté au niveau des fautes, ce qui n'arrivera pas tout le temps mais est peut-être une piste de réflexion.

On notera que les esprits se sont un peu échauffés entre Davis Bertans et Damion Lee, le premier réussissant une prise de judo involontaire sur le premier en se relevant.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest