5 Free Agents que les Lakers peuvent signer en 2019

5 Free Agents que les Lakers peuvent signer en 2019

Les Los Angeles Lakers veulent associer une autre superstar à associer à LeBron James en 2019. Tour d’horizon des candidats.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Les Los Angeles Lakers ont finalement négocié un buyout avec Luol Deng, ancien All-Star grassement payé mais très peu utilisé depuis sa signature avec la franchise californienne en 2016. Le Sud-soudanais, déterminé à relancer sa carrière, a accepté de laisser 7,5 millions de dollars dans le deal. Une manœuvre financière qui fait les affaires de l’organisation. Les dirigeants disposeront ainsi d’environ 38 millions de dollars pour recruter un joueur d’impact en 2019. LeBron James a signé cet été et il a donné sa confiance à Magic Johnson, le Président, tout en lui affirmant qu’il saurait se montrer patient. Les Lakers ne sont donc pas nécessairement candidats au titre dès cette année – du moins, ils ne sont pas dans l’urgence. Mais le King n’a pas rejoint l’une des franchises les plus mythiques de la NBA simplement pour faire de la figuration. Il va évidemment vouloir batailler pour une bague dans un futur très proche. Les Angelenos ont donc intérêt à attirer une autre superstar lors de l’intersaison suivante. Cela tombe bien, le marché s’y prête avec une hausse du Salary Cap et plusieurs des meilleurs joueurs de la ligue disponibles. Focus.

Kawhi Leonard (Toronto Raptors)

Adrian Wojnarowski le répète en boucle depuis le début de l’été : Kawhi Leonard voudrait rejoindre Los Angeles, sa ville natale. Les Clippers et les Lakers sont donc en piste, sans que l’on sache réellement qui tient la corde. Enfin si, les mauves et ors partiraient avec un avantage. Tout dépend des sources. Magic va évidemment tenter sa chance. Et une photo postée après un workout commun avec LeBron a donné du fuel aux rumeurs. Les Toronto Raptors ont déniché KL aux Spurs en espérant réussir le même tour de passe-passe réalisé par le Thunder avec Paul George. L’ailier All-Star voulait aussi rejoindre sa Californie mais il a finalement changé d’avis après une saison intéressante à Oklahoma City. Il a embrassé la culture de la ville et il a prolongé son bail. Mais PG et Leonard sont deux joueurs différents. Deux hommes différents. Avec aussi deux entourages différents… Kawhi et James formeraient sans doute le duo d’ailiers le plus fort de la ligue – peut-être même plus puissant que la combinaison Curry-Durant. Affaire à suivre.

Probabilité pour les Los Angeles Lakers de le signer : 51%

Kevin Durant (Golden State Warriors)

Et si, pour détrôner les Warriors, les Lakers n’allaient pas tout simplement chercher leur arme fatale ? Kevin Durant n’a pas évoqué un possible départ en 2019. Mais il n’a pas fermé la porte non plus en ne signant qu’un nouveau contrat 1+1 (une saison puis une autre en option) cet été. Une tactique qui a d’abord un but financier, à savoir négocier un deal plus juteux après la hausse du Cap. Mais toujours est-il que KD semblait moins heureux cette saison. L’euphorie est retombée après le premier titre. La routine s’est installée. Des problèmes gérés en interne par les Dubs. Même si Steve Kerr a lui-même avoué que son MVP était moins enjoué. Combien de temps tiendra-t-il dans la peau du super vilain qui a rejoint les Warriors ? Il est l’une des superstars qui fait le plus attention à son image, au point de scruter constamment ce qui se dit sur lui sur les réseaux sociaux. Aller aux Lakers n’arrangerait pas forcément sa réputation mais il y retrouverait son ami James. Malgré ça, on veut penser que Durant vise plutôt une autre franchise culte qui a elle aussi connu son lot de difficultés ces dernières années…

Probabilité pour les Warriors de le signer : 49% Probabilité pour les Knicks de le signer : 31% Probabilité pour les Lakers de le signer : 20%

Jimmy Butler (Minnesota Timberwolves)

Jimmy Butler serait malheureux aux Minnesota Timberwolves. Enfin non. Il serait agacé. L’arrière All-Star veut gagner mais ses jeunes coéquipiers – Andrew Wiggins et Karl-Anthony Towns – sont talentueux mais pas prêts. Pas encore arrivés à maturité. Butler a l’opportunité de se faire la malle dans un an, lui qui n’a d’ailleurs pas choisi de jouer pour les loups (il a été transféré par les Bulls lors de la draft 2017). Rumeur ou pure invention, il se murmurait dernièrement que Jimmy Buckets se sentait chaud pour aller taper la balle avec LeBron. Du James-Leonard en un poil moins fort mais tout de même bien costaud. A moins que se présente la possibilité de former un duo avec son ami Kyrie Irving (à New York ?) se présente.

Probabilité pour les Lakers de le signer : 25% Probabilité pour les Knicks de l’associer avec Kyrie Irving : 35%

Klay Thompson (Golden State Warriors)

Les supporteurs des Los Angeles Lakers peuvent toujours rêver de l’arrivée de Klay Thompson. Son père a été champion sous les couleurs de la franchise. Le sniper est originaire de L.A. Mais il faudrait vraiment que les Warriors lui manquent de respect pour que l’associé de Stephen Curry se barre.

Probabilité pour les Lakers de le signer : 5%

Kemba Walker (Charlotte Hornets)

Kemba Walker aura peut-être un jour l’envie de jouer pour une équipe qui est vraiment à la lutte pour autre chose qu’un premier tour de draft. Mais il tient aussi à ramener Charlotte au sommet. Va falloir choisir. Gros candidat pour New York si jamais Kyrie Irving venait à rester à Boston.

Probabilité pour les Lakers de le signer : 10%

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest