Mark Cuban ne changera pas son roster l’an prochain

Peut-on construire sur le long terme avec des joueurs signés pour un an ? Daprès Cuban, oui.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Mark Cuban ne changera pas son roster l’an prochain
Mark Cuban tenterait-il de se persuader qu'il a réussi son intersaison ? Après avoir abandonné la piste Dwight Howard et échoué sur le dossier Deron Williams, le proprio des Mavs a tenté de se consoler en signant Darren Collison, O.J. Mayo, Chris Kaman, Elton Brand et Dahntay Jones. Un recrutement au risque minimum, puisque pour la plupart, les nouveaux arrivants ne se sont engagés que sur une saison avec Dallas. Hors de question cependant pour Cuban de revivre un tel casse-tête pour reconstruire une nouvelle équipe l'été prochain. Il envisage désormais l'avenir avec l'effectif en place.
« Notre objectif est d’avoir tous ces joueurs sous le maillot des Mavericks pour longtemps, très longtemps », a répondu le propriétaire texan à ESPN.
Pourtant, avec une telle flexibilité, Dallas pourrait s'inviter sur le prochain marché des transferts et tenter de ferrer un gros poisson.
« C’est toujours à l’étude mais nous voulons trouver des raisons de garder les joueurs. Nous voulons que cette équipe soit performante et que ces joueurs restent ici pour toujours. Pourquoi voudrions-nous qu’il en soit autrement ? Il faut avoir une équipe que l’on peut garder sur le long terme. On ne veut pas passer par tout ça chaque été. »
Darren Collison fait partie des recrues qui auront la lourde tâche de relancer la machine Mavericks, championne en 2011 avant d'être sweepée par OKC au premier tour des playoffs cette année. L'ancien meneur des Pacers voit en cette reconstruction une bonne chance de prouver sa valeur.
« La manière dont je vois les choses, c’est que nous avons beaucoup de jeunes joueurs qui peuvent jouer ici à long terme et nous avons l’opportunité de démontrer cela cette année. OJ et moi avons discuté hier de notre détermination. Je pense que l’on va nous proposer une extension ici. C’est une ville et une franchise où nous voulons être. »
Même son de cloche du côté d' O.J. Mayo, dont le propriétaire dit attendre monts et merveilles. L'ancien Grizzly espère trouver rapidement un terrain d'entente avec ses nouveaux dirigeants.
« Nous comprenons aussi bien l’aspect business de la NBA que le jeu sur le terrain. Nous devrons gérer cet aspect business de manière à ce que tout le monde soit content. »
Si les déclarations de Cuban auront certainement pour effet de rassurer ses troupes afin qu'elles puissent préparer la saison dans la sérénité, rien n'indique que Dallas ne tentera pas un nouveau gros coup l'été prochain si les résultats ne sont pas à la hauteur des espérances.
Afficher les commentaires (8)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest