Qui est le meilleur meneur à l’Est cette saison ?

Cinq meneurs de jeu se sont illustrés depuis le début de la saison au sein de la Conférence Est. L'occasion pour nous de les classer.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Qui est le meilleur meneur à l’Est cette saison ?
Deux ses meilleurs meneurs de la Conférence Est, Kyrie Irving et John Wall, étaient opposés hier soir. Un duel parmi tant d'autres sur le poste un cette saison. Nous avons donc essayé de classer les joueurs les plus performants à la mène à l'Est. 

1- Isaiah Thomas (Boston Celtics)

Isaiah Thomas n'est pas le meilleur playmaker du lot au sens strict du terme, même s'il a progressé à la passe et même battu son record personnel dans ce domaine cette saison (15 assists contre Utah). Mais le Celtic est bien le meneur le plus diablement efficace pour son équipe du lot et mérite d'être distingué. Son impact sur les résultats de Boston, désormais 2e de la Conférence Est et pas forcément résigné dans sa quête de déloger Cleveland, est immense. Avec presque 30 points de moyenne par match, une adresse impressionnante sur la ligne (91.6%) et une faculté surhumaine à scorer en masse dans le 4e quart-temps, Thomas est le point guard le plus létal du moment à défaut d'être le plus complet. Il n'aura sans doute jamais les qualités défensives de certains de ses "rivaux", mais son activité reste intéressante et Brad Stevens est suffisamment intelligent pour composer des line-up où le All-Star n'est pas pénalisant. Petit plus : le coefficient "kif" à chaque fois qu'on le voit se faufiler dans le trafic et ridiculiser des types à qui il rend entre 30 et 40 centimètres... http://www.dailymotion.com/video/x57bcht_isaiah-thomas-se-joue-de-mack-et-gobert-quelle-vitesse_sport

Les stats d'Isaiah Thomas

Year Team G Min FGM FGA FG% 3PM 3PA 3PT% FTM FTA FT% Off Def Reb Ast TO Stl Blk PF Pts
2011-12 SAC 65 25:28 3.9 8.8 44.8 1.3 3.4 37.9 2.4 2.8 83.2 0.7 1.8 2.6 4.1 1.6 0.8 0.1 1.9 11.5
2012-13 SAC 79 26:51 4.6 10.5 44.0 1.5 4.1 35.8 3.2 3.6 88.2 0.4 1.7 2.0 4.0 1.8 0.8 0.0 2.1 13.9
2013-14 SAC 72 34:41 6.9 15.2 45.3 1.8 5.1 34.9 4.8 5.7 85.0 0.7 2.3 2.9 6.3 3.0 1.3 0.1 2.6 20.3
2014-15 BOS 21 25:56 5.6 13.5 41.2 2.3 6.6 34.5 5.6 6.5 86.1 0.3 1.8 2.1 5.4 2.6 0.6 0.0 2.1 19.0
2014-15 PHO 46 25:40 4.7 11.1 42.6 1.8 4.5 39.1 4.0 4.6 87.2 0.6 1.8 2.4 3.7 1.9 1.0 0.1 2.3 15.2
2015-16 BOS 82 32:14 7.2 16.9 42.8 2.0 5.7 35.9 5.8 6.6 87.1 0.6 2.4 3.0 6.2 2.7 1.1 0.1 2.0 22.2
2016-17 BOS 47 34:29 9.4 20.0 46.9 3.2 8.3 38.5 7.9 8.7 91.6 0.6 2.1 2.7 6.4 2.6 0.9 0.1 2.2 29.9
Totals 412 29:46 6.0 13.6 44.2 1.9 5.1 36.6 4.6 5.3 87.3 0.6 2.0 2.6 5.2 2.3 1.0 0.1 2.2 18.5

2- John Wall (Washington Wizards)

Ne cherchez pas plus loin le principal responsable de l’excellente période actuelle. Cette saison, le patron, c’est John Wall. Sur les parquets de Washington et d’ailleurs. All-Star depuis 2014, le meneur continue de prendre de la bouteille et il assume pleinement son statut de Franchise Player. Pas seulement dans les mots mais aussi, et surtout, les actes. Il est l’un des trois joueurs NBA (avec Russell Westbrook et James Harden) à cumuler plus de 20 points et 10 passes décisives. Il se comporte comme un leader sur le terrain. Il est le guide de cette équipe des Wizards en plein boom, vainqueurs de huit de leurs dix derniers matches. Il est enfin sur la même longueur d’onde que Bradley Beal, l’autre star du groupe. Et c’est donc sans surprise que les résultats suivent. Petit plus : Sa défense. Wall vole plus de deux ballons par match et il est l’un des meilleurs joueurs à son poste de ce côté du parquet. http://www.dailymotion.com/video/x5avwrw
Player FG 3PT FT Reb. Misc
Year Team G Min FGM FGA FG% 3PM 3PA 3PT% FTM FTA FT% Off Def Reb Ast TO Stl Blk PF Pts
2010-11 WAS 69 37:46 5.8 14.1 40.9 0.5 1.7 29.6 4.4 5.7 76.6 0.5 4.1 4.6 8.3 3.8 1.8 0.5 2.5 16.4
2011-12 WAS 66 36:09 5.7 13.5 42.3 0.0 0.6 7.1 4.8 6.1 78.9 0.7 3.8 4.5 8.0 3.9 1.4 0.9 2.1 16.3
2012-13 WAS 49 32:41 6.6 15.0 44.1 0.2 0.9 26.7 5.0 6.2 80.4 0.7 3.3 4.0 7.6 3.2 1.3 0.8 2.4 18.5
2013-14 WAS 82 36:20 7.1 16.3 43.3 1.3 3.8 35.1 3.9 4.8 80.5 0.5 3.6 4.1 8.8 3.6 1.8 0.5 2.7 19.3
2014-15 WAS 79 35:54 6.6 14.8 44.5 0.8 2.7 30.0 3.6 4.6 78.5 0.5 4.2 4.6 10.0 3.8 1.7 0.6 2.3 17.6
2015-16 WAS 77 36:09 7.4 17.5 42.4 1.5 4.3 35.1 3.5 4.5 79.1 0.5 4.4 4.9 10.2 4.1 1.9 0.8 2.1 19.9
2016-17 WAS 49 36:31 8.4 18.4 45.8 1.1 3.4 31.4 5.0 6.1 81.6 0.9 3.6 4.4 10.4 4.2 2.2 0.5 2.0 23.0
Totals 471 36:03 6.8 15.6 43.3 0.8 2.6 31.9 4.2 5.3 79.2 0.6 3.9 4.5 9.1 3.8 1.7 0.6 2.3 18.6

3- Kyle Lowry (Toronto Raptors)

Kyle Lowry reste un joueur foutrement sous-coté et même possiblement encore par nous aujourd'hui dans ce classement. Le meneur des Raptors réalise encore une saison de haut niveau et on ne peut que saluer son leadership et son influence sur le groupe. Lowry réussit le meilleur exercice depuis son arrivée dans la ligue en 2006 dans pratiquement tous les domaines : 23 points, 7 passes et 4.8 rebonds à 46.8% d'adresse globale et 41.9% à 3 points, que des records en carrière ! Avant que DeMar DeRozan ne se blesse et que lui-même doive serrer les dents, il était sur une série exceptionnelle à 3 points et le garant du statut de n°2 de Toronto à l'Est. Les choses se sont un peu gâtées avec une période difficile pour les Raptors, désormais devancés par les Celtics, mais l'orage semble passé et Lowry a guidé le groupe vers deux succès consécutifs avec un triple-double contre Brooklyn. En guise de reconnaissance, il participera à son 3e All-Star Game avec le statut de remplaçant même s'il aurait davantage mérité une place au sein du backcourt que son collègue DeMar DeRozan ou même que Kyrie Irving. En fin de contrat en juin prochain, Lowry sera extrêmement convoité, notamment du côté de Philadelphie, sa "hometown"... Petit plus : son franc parler, "no bullshit" intended. http://www.dailymotion.com/video/x5a5fpp_kyle-lowry-pense-que-la-loi-anti-immigration-de-donald-trump-c-est-de-la-merde_sport

Les stats de Kyle Lowry

Year Team G Min FGM FGA FG% 3PM 3PA 3PT% FTM FTA FT% Off Def Reb Ast TO Stl Blk PF Pts
2006-07 MEM 10 17:32 1.4 3.8 36.8 0.3 0.8 37.5 2.5 2.8 89.3 1.2 1.9 3.1 3.2 1.2 1.4 0.1 2.0 5.6
2007-08 MEM 82 25:28 3.1 7.2 43.2 0.4 1.7 25.7 3.0 4.2 69.8 0.5 2.5 3.0 3.6 1.5 1.1 0.3 2.3 9.6
2008-09 HOU 28 21:43 2.8 5.8 47.5 0.3 1.0 27.6 1.9 2.3 80.0 0.5 2.3 2.8 3.5 1.4 0.8 0.3 2.0 7.6
2008-09 MEM 49 21:51 2.3 5.6 41.2 0.3 1.4 24.6 2.6 3.3 80.1 0.3 2.0 2.3 3.6 1.6 1.0 0.2 1.8 7.6
2009-10 HOU 68 24:16 2.7 6.8 39.7 0.5 2.0 27.2 3.2 3.8 82.7 1.3 2.3 3.6 4.5 1.7 0.9 0.1 2.5 9.1
2010-11 HOU 75 34:10 4.6 10.8 42.6 1.7 4.6 37.6 2.6 3.3 76.5 1.2 2.9 4.1 6.7 2.1 1.4 0.3 2.8 13.5
2011-12 HOU 47 32:07 4.5 10.9 40.9 1.7 4.5 37.4 3.6 4.2 86.4 0.8 3.7 4.6 6.6 2.8 1.6 0.3 2.8 14.3
2012-13 TOR 68 29:42 3.7 9.2 40.1 1.5 4.1 36.2 2.8 3.5 79.5 0.8 3.9 4.7 6.4 2.3 1.4 0.4 3.2 11.6
2013-14 TOR 79 36:13 5.8 13.7 42.3 2.4 6.3 38.0 4.0 4.9 81.3 1.1 3.6 4.7 7.4 2.5 1.5 0.2 3.4 17.9
2014-15 TOR 70 34:29 6.1 14.9 41.2 1.9 5.6 33.8 3.6 4.5 80.8 0.8 3.9 4.7 6.8 2.5 1.6 0.2 3.0 17.8
2015-16 TOR 77 37:01 6.6 15.6 42.7 2.8 7.1 38.8 5.2 6.4 81.1 0.7 4.0 4.7 6.4 2.9 2.1 0.4 2.7 21.2
2016-17 TOR 52 37:41 7.2 15.5 46.8 3.3 7.8 41.9 5.3 6.4 82.6 0.9 3.9 4.8 7.0 2.8 1.5 0.3 2.9 23.0
Totals 705 30:53 4.6 10.8 42.4 1.6 4.3 36.4 3.5 4.4 79.9 0.8 3.2 4.1 5.8 2.2 1.4 0.3 2.7 14.2

4- Kyrie Irving (Cleveland Cavaliers)

Kyrie Irving est moins en vue par rapport à certains de ses confrères de la Conférence Est. Il ne gère pas le tempo comme Lowry et ne distribue pas comme Wall. Il ne marque pas autant que Thomas. Mais il fait un peu de tout, malgré les blessures. Avec 24 points par match, il est le deuxième meneur le plus prolifique à l’Est. Le tout sans croquer (46% de réussite et 39% à trois-points). Le fait de partager la gonfle avec LeBron James et Kevin Love le contraint à accepter de parfois s’installer sur le siège passager mais il a le mérite d’être le meneur star des champions en titre. Il contribue activement au succès de la meilleure équipe de la Conférence grâce à son habilité à scorer à n’importe moment et de n’importe quel coin du parquet. Petit plus : Ses tirs décisifs en fin de rencontre. http://www.dailymotion.com/video/x5av30c_kyrie-irving-ressort-un-game-winner-contre-washington_sport
Player FG 3PT FT Reb. Misc
Year Team G Min FGM FGA FG% 3PM 3PA 3PT% FTM FTA FT% Off Def Reb Ast TO Stl Blk PF Pts
2011-12 CLE 51 30:32 6.9 14.6 46.9 1.4 3.6 39.9 3.4 3.8 87.2 0.9 2.9 3.7 5.4 3.1 1.1 0.4 2.2 18.5
2012-13 CLE 59 34:42 8.2 18.1 45.2 1.8 4.7 39.1 4.2 4.9 85.5 0.6 3.1 3.7 5.9 3.2 1.5 0.4 2.5 22.5
2013-14 CLE 71 35:09 7.5 17.4 43.0 1.7 4.8 35.8 4.1 4.8 86.1 0.7 2.9 3.6 6.1 2.7 1.5 0.3 2.3 20.8
2014-15 CLE 75 36:23 7.7 16.5 46.8 2.1 5.0 41.5 4.2 4.9 86.3 0.7 2.4 3.2 5.2 2.5 1.5 0.3 1.9 21.7
2015-16 CLE 53 31:27 7.4 16.6 44.8 1.6 4.9 32.1 3.2 3.6 88.5 0.8 2.1 3.0 4.7 2.3 1.1 0.3 2.0 19.6
2016-17 CLE 44 35:12 9.0 19.4 46.2 2.4 6.0 39.2 3.9 4.3 89.5 0.8 2.5 3.3 5.9 2.7 1.2 0.2 2.0 24.2
Totals 353 34:07 7.7 17.1 45.4 1.8 4.8 38.0 3.9 4.5 86.9 0.7 2.7 3.4 5.5 2.7 1.3 0.3 2.2 21.2

5- Kemba Walker (Charlotte Hornets)

Ce n'est pas parce que les Hornets sont dans une très mauvaise passe (7 défaites de suite) qu'il faut oublier ou minimiser la très belle saison de Kemba Walker, logiquement sélectionné pour son premier All-Star Game. A l'image de Lowry, Walker a progressé dans tous les secteurs offensifs (22.8 points, 5.5 passes, 45.4% d'adresse globale et 40.1¨% à 3 points) et il a très souvent été décisif pour Charlotte avant que la situation ne se gâte. Par la force des choses, l'ancien de UConn est un cran en dessous des meneurs cités précédemment, mais sa place dans le top 5 de la catégorie ne peut pas être remise en cause cette saison. Petit plus : son hommage parfait à Nick Young. http://www.dailymotion.com/video/x56tch8_kemba-walker-celebre-un-panier-trop-tot-et-se-tape-l-affiche_sport

Les stats de Kemba Walker

Year Team G Min FGM FGA FG% 3PM 3PA 3PT% FTM FTA FT% Off Def Reb Ast TO Stl Blk PF Pts
2011-12 CHA 66 27:09 4.3 11.6 36.6 1.0 3.4 30.5 2.5 3.2 78.9 0.5 3.1 3.5 4.4 1.8 0.9 0.3 1.2 12.1
2012-13 CHA 82 34:51 6.4 15.2 42.3 1.3 4.0 32.2 3.6 4.5 79.8 0.7 2.7 3.5 5.7 2.4 2.0 0.4 1.9 17.7
2013-14 CHA 73 35:48 6.2 15.7 39.3 1.5 4.5 33.3 3.9 4.6 83.7 0.5 3.7 4.2 6.1 2.3 1.2 0.4 1.8 17.7
2014-15 CHA 62 34:10 6.1 15.8 38.5 1.4 4.5 30.4 3.8 4.6 82.7 0.6 3.0 3.5 5.1 1.6 1.4 0.5 1.5 17.3
2015-16 CHA 81 35:37 7.0 16.4 42.7 2.2 6.0 37.1 4.6 5.4 84.7 0.7 3.7 4.4 5.2 2.1 1.6 0.5 1.4 20.9
2016-17 CHA 50 33:49 8.1 17.9 45.4 2.8 6.9 40.1 3.9 4.6 83.5 0.6 3.4 4.1 5.5 2.3 1.1 0.3 1.6 22.8
Totals 414 33:43 6.3 15.4 41.0 1.7 4.8 34.5 3.7 4.5 82.4 0.6 3.3 3.9 5.4 2.1 1.4 0.4 1.5 18.0
 
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest