MVP Race vol. 3 : Deux Slaves et un Celtic, le suspense reste entier

MVP Race vol. 3 : Deux Slaves et un Celtic, le suspense reste entier

Le volume 3 de la MVP Race sort du four ! Allez donc voir qui on a mis aux premières places, mais aussi dans les mentions honorables.

4- Giannis Antetokounmpo (Milwaukee Bucks)

Ses stats : 31 points, 11.9 rebonds, 5.3 passes à 52.4%

Il ne faut pas tenir le génie de Giannis Antetokounmpo pour acquis. Le Greek Freak est encore montré sur cette première partie de saison quel incroyable joueur il était. Il y a certes cette impression que les Bucks ne sont pas encore totalement prêts pour la bataille des playoffs, et que Giannis est moins dominant que par le passé. Vrai et faux.

Lorsque le double MVP est sur le parquet, Milwaukee a une chance de battre n'importe qui, qu'importent les absents. Ses statistiques n'ont aucun sens : 31 points, presque 12 rebonds et 5.3 passes par match. Tous les joueurs ou presque le désignent comme le meilleur joueur de la ligue et il sera jusqu'au bout un candidat redoutable pour empêcher l'un des membres du top 3 de remporter un trophée de MVP qu'il a déjà gagné deux fois en saison régulière par le passé.

3- Jayson Tatum (Boston Celtics)

Ses stats : 31.1 points, 8.3 rebonds, 4.3 passes à 47%

C'est presque fou de le faire descendre de deux places par rapport au volume 2 alors que Boston caracole en tête de la ligue, mais les votes ont parlé. Les stats de Tatum sont exceptionnelles, mais peut-être moins surnaturelles que celles des deux joueurs qui le devancent au classement. Peut-être l'explication vient-elle de là ? Ce n'est dans tous les cas pas un frein pour remporter le MVP, puisqu'il peut tout à fait bénéficier de l'habitude de donner le trophée au "meilleur joueur de la meilleure équipe".

Jayson Tatum est bien le meilleur joueur de la meilleure équipe, mais pas que. Il est aussi devenu, cette année, un basketteur total, extrêmement complet et adroit, tout en haussant le ton sur ses capacités en défense et en termes de playmaking. On nous dirait aujourd'hui que l'ancien Dukie remportera le titre de MVP à la fin de saison, on le croirait totalement et ce serait mérité.

Dans nos suffrages, il n'est pour le moment "que" troisième, témoignage s'il en est du niveau invraisemblable des deux joueurs qui le devancent...

Lire la suite
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest