Nate Robinson : « Une occasion en or de montrer mon talent »

Tout heureux d'avoir rejoint les New Orleans Pelicans, Nate Robinson entend désormais prouver que ses qualités sont toujours intactes et qu'il est capable d'aider la franchise à se qualifier à nouveau pour les playoffs.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Nate Robinson : « Une occasion en or de montrer mon talent »
Décimés par les blessures et contraint de se mettre à la recherche d'un nouveau meneur en raison de l'absence de Norris Cole, écarté des terrains pour 6 semaines par une entorse de la cheville, les New Orleans Pelicans ont finalement jeté leur dévolu sur Nate Robinson. Un nouveau challenge pour Kryptonate, libre de tout contrat depuis son passage éphémère aux Los Angeles Clippers en fin de saison dernière. Et si son contrat n'est pas garanti, l'ancien triple vainqueur du Slam Dunk Contest a bien l'intention de démontrer qu'il a encore de beaux restes afin de gagner sa place dans l'effectif de NOLA.
« C’est une occasion en or de montrer le talent que Dieu m’a donné », a-t-il confié à NOLA.com. « Je suis juste ici pour apporter mon aide à cette équipe afin qu’elle remporte autant de match que possible pour atteindre les playoffs. C’est magnifique. C’est une bénédiction. Je suis vraiment content. Je ne laisserai pas tomber l’équipe. Je suis ici pour aider l’équipe par tous les moyens. Il y a une grande puissance de feu ici avec tous ces joueurs qui sont capables d’apporter quelque chose. Si nous sommes capables de trouver les bons ingrédients, de les mélanger pour voir ce que ça donne, tout se passera bien. »
Alors qu'il pourrait effectuer ses grands débuts sous sa nouvelle tunique dès ce soir face à Sacramento, le meneur de 30 ans figure déjà dans les petits papier de son coach, persuadé que sa nouvelle recrue sera capable de retrouver son meilleur niveau.
« Il a un talent inhabituel pour un joueur de sa taille et de son gabarit. Il est capable de faire beaucoup de choses [...] Je pense que c’est un très bon joueur. Il l’a déjà prouvé dans cette ligue », a expliqué le coach des Pelicans.
Ce dernier garde notamment un excellent souvenir des performances réalisées par Nate Robinson en 2012-2013 avec les Bulls, alors privés de Derrick Rose, gravement blessé au genou.
« Il a presque sauvé la saison de Chicago quand ils ont été touchés par toutes ces blessures », se souvient Gentry. « Derrick était absent et il a quasiment gagné les matches à lui tout seul. Mais nous attendons seulement de lui qu’il fasse partie de l’équipe. Nous verrons à partir de là. »
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest