La NBA pense pouvoir dégager aussi Shelly Sterling

On sait que Shelly Sterling veut absolument conserver ses parts des Los Angeles Clippers, mais la NBA espère avoir le moyen de la faire déguerpir.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
La NBA pense pouvoir dégager aussi Shelly Sterling
Comme nous vous l’expliquions cette semaine, Shelly Sterling, l’épouse de Donald Sterling, aimerait conserver le contrôle des Los Angeles Clippers en arguant du fait qu’elle possède 50% des parts de son mari. Néanmoins, si l’on en croit les dernières informations dénichées par ESPN, la NBA aurait malgré tout de bonnes chances de pouvoir la forcer à lâcher prise... du moins en partie.
« L’argument de la NBA sera que Shelly Sterling, même si elle possède 50% des parts de la franchise, n’a jamais été approuvé par le conseil d’administration de la NBA en tant que patron de la franchise. Le président Andy Roeser, qui a décidé de prendre un congé à durée indéterminée cette semaine, et elle n’étaient que des décideurs intérimaires. »
Le problème malgré tout, c’est qu’il n’est pas certain qu’elle veuille réellement être « décideuse ». Et dans ce cas, la NBA a-t-elle les moyens de la forcer à partir si elle voulait simplement conserver ses parts dans la franchise en tant que « simple » investisseuse ? Et dans ces cas, la position des joueurs et de Doc Rivers resterait-elle la même ? On sent qu’on n’a pas encore fini d’entendre parler de toute cette histoire… Via probasketballtalk
Afficher les commentaires (9)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest