Quand Vince Carter écrasait ses coéquipiers et rentrait jouer du saxo

Quand ses coéquipiers à UNC bossaient leur jeu pendant l'été, Vince Carter glandait... et les dominait quand même outrageusement.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / G.O.D.
Quand Vince Carter écrasait ses coéquipiers et rentrait jouer du saxo

Vince Carter ne joue plus en NBA cette saison et ça provoque forcément un peu de nostalgie pour ceux qui ont grandi avec ses exploits. The Athletic a sorti l'année dernière une oral history sur les exploits de "Vinsanity" à la fac de North Carolina. On vous recommande vivement la lecture de ces anecdotes. L'une d'entre elles nous a quand même bien amusé et montre bien à quel point Vince Carter était au-dessus du lot, déjà, lorsqu'il portait le maillot des Tar Heels.

La petite histoire est racontée par Makhtar N'Diaye, le premier Sénégalais à avoir joué en NBA par la suite.

"Pendant l'été, à North Carolina, on passait notre temps à la salle. On se tuait avec des workouts de pré-saison. Tout un tas de trucs. Toute l'équipe venait, sauf Vince.

Impossible de le trouver à chaque fois. Devinez où il était. Soit dans sa chambre en train de jouer du saxophone, soit sur le parcours de golf. Quand on commençait à en avoir marre de lui et que les autres jours se mettaient à arrêter de lui parler à cause de ça, il se décidait à venir faire des petits matches avec nous.

Là, il détruisait tout et tout le monde. Il nous dominait. Il marquait 40 points et il retournait dans sa chambre. [...] Putain, ce mec faisait du Michael Jordan".

Vince Carter n'a pas eu le même succès que MJ, à North Carolina ou même en NBA, mais son impact culturel, grâce à des histoires comme celle-ci, sera durable et on parlera pendant longtemps des exploits de "Half Man, Half Amazing".

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest