Jokic, Dinwiddie, Harris : Le deuxième tour de la draft 2014, le meilleur de l’Histoire ?

Jokic, Dinwiddie, Harris : Le deuxième tour de la draft 2014, le meilleur de l’Histoire ?

Une superstar comme Nikola Jokic et de nombreux joueurs talentueux ont été draftés au second tour de la draft 2014. Présentation.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com

La draft 2014 est décevante. Commençons par ça. Pourtant, elle regorge de bons joueurs. Joel Embiid. Zach LaVine. Marcus Smart. Julius Randle. C’est une cuvée très chargée. Mais ceux qui l’ont suivi de près se souviendront que cette promotion devait s’inscrire dans la lignée des plus glorieuses de tous les temps : 84, 96, 03. Andrew Wiggins faisait office de nouveau Tracy McGrady. Jabari Parker avait des airs de Carmelo Anthony du futur. Dante Exum… sans commentaires. Finalement, le plus fort de cette classe, c’est Nikola Jokic.

Sauf que le joueur Serbe n’a été pris qu’au second tour. Et c’est finalement symbolique de cette draft. Son premier tour est intéressant mais rempli de désillusions ou de stars en puissance qui ne développeront pas leur plein potentiel. Son second tour, en revanche, regorge de quelques pépites qui s’affirment comme des incontournables dans leur rôle en NBA.

Joe Harris, 33ème choix

Peut-être LE sniper par excellence. Joe Harris est parti pour faire une carrière à la Kyle Korver ou à la J.J. Redick en étant constamment convoité par les meilleures franchises en raison de son adresse extérieure. Il est le shooteur le plus précis derrière l’arc avec 49% de réussite malgré près de 6 tentatives chaque soir. Il est devenu essentiel pour les Brooklyn Nets, qui figurent parmi les favoris au titre, et plante plus de 14 points de moyenne. C’est peut-être même le facteur X de la franchise new-yorkaise et certainement leur élément le plus important derrière leurs trois superstars.

Spencer Dinwiddie, 38ème choix

Un autre joueur de BK. Blessé cette saison. Mais le meneur remplaçant a déjà fait ses preuves en s’affirmant quasiment comme un All-Star la saison dernière. Les Nets jouaient mieux avec lui qu’avec Kyrie Irving à un moment donné ! Sa progression a été ralentie par sa blessure au genou mais Spencer Dinwiddie a tout de même claqué une saison à plus de 20 points par match. Il pourrait être titulaire dans la majorité des équipes.

Jerami Grant, 39ème choix

En constante progression, Jerami Grant a passé un sacré palier depuis qu’il a rejoint les Detroit Pistons. Il n’est pas si loin de pouvoir prétendre au statut de joueur All-Star. Il a bondi de 12 à 22 points par match. Athlétique, bon défenseur, mais surtout de plus en plus adroit à trois-points et de plus en plus intéressant balle en main, il s’affirme finalement comme l’une des valeurs sûres de cette promotion.

Nikola Jokic, 41ème choix

Le Graal ! L’énorme coup de cette draft pour les Denver Nuggets ! Nikola Jokic est tout simplement le meilleur joueur de la cuvée et un futur MVP. En tout cas, il est bien parti pour décrocher la récompense individuelle la plus prestigieuse de la NBA (no spoiler sur notre MVP Race publiée aujourd’hui). La franchise du Colorado a eu du flair en allant chercher le Serbe. Il est incroyable. Technique, adroit, altruiste… un génie de la balle orange. Une vraie superstar dans la mesure où il est facile de bâtir n’importe quel système autour de lui malgré ses lacunes défensives.

Jordan Clarkson, 46ème choix

Encore un joueur qui va finir avec un award cette année. Jordan Clarkson est le meilleur sixième homme de la ligue. Enfin, le plus prolifique en tout cas. Il est devenu l’un des hommes clés du système du Jazz, premier en NBA. Avec tout de même 17 points par match en sortant du banc. Ce n’est pas le basketteur le plus accompli mais il excelle dans son rôle.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest