Nikola Vucevic prend ses aises et tout le monde l’aime, attention aux Bulls !

Nikola Vucevic s'est vite acclimaté à Chicago et les résultats commencent à suivre pour les Bulls. Le Monténégrin fait l'unanimité.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Nikola Vucevic prend ses aises et tout le monde l’aime, attention aux Bulls !

Les débuts des Chicago Bulls post-deadline n'ont pas été très satisfaisants sur le plan comptable. Après l'arrivée de Nikola Vucevic, la franchise a perdu 4 matches de suite, avant de finalement se reprendre et de remporter les deux dernières rencontres, dont celle de la nuit dernière où l'ancien pivot du Magic a rendu sa meilleure copie : 32 points, 17 rebonds et 5 passes contre Indiana.

Si le démarrage a été poussif collectivement, les choses sont bien plus prometteuses aujourd'hui. En interne, tout le monde est séduit par Nikola Vucevic et les perspectives que son talent autorise.

"Il joue de manière complètement altruiste et joue au basket comme on doit le jouer. [...] Quand vous avez un joueur de ce niveau et de ce calibre qui réfléchit comme ça, cela devient contagieux. Ce soir, il a proposé un bon cocktail de tirs à mi-distance, de tirs à 3 points et de moves poste haut. Il a impacté toutes les zones du terrain", a salué son coach Billy Donovan sur NBA.com.

Nikola Vucevic était tout proche de rejoindre les Celtics !

Zach LaVine, dont le rendement a un peu baissé depuis l'arrivée du Monténégrin, ne s'en formalise pas du tout et est même très heureux de savoir son équipe plus compétitive. Il estime même que son tandem avec Nikola Vucevic va faire de sacrés dégâts.

"C'est évident que notre pick and roll va devenir mortel au fil des matches. Il m'aide en tant que playmaker et rend toutes les lectures de jeu faciles. Il y aura forcément l'un de nous deux qui sera toujours capable de créer une bonne séquence pour l'équipe. Je pense que vous me connaissez, vous savez que je ne veux que gagner et que si ça signifie avoir un rôle moins important au scoring, ça m'ira sans problème.

On sait que dans cette ligue il faut avoir au moins deux gros joueurs. Brooklyn en a genre 6, donc il faut être capable de s'aligner sur ça".

Le principal intéressé est ravi d'avoir pu mettre fin à la mauvaise dynamique des Bulls et estime même que ce n'est que le début d'un run qui pourrait mener Chicago vers un retour en playoffs.

"C'est de mieux en mieux à chaque match. C'était de loin mon meilleur match, celui où je me suis senti le plus à l'aise. [...] C'est peut-être le premier soir depuis que je suis là où je n'ai pas réfléchi plus que je n'aurais dû. Quand tu arrives dans une nouvelle équipe, il peut t'arriver de faire ça pour être sûr de ne pas faire d'erreurs et de ne pas marcher sur les plates-bandes de quelqu'un".

A l'heure qu'il est, les Bulls pointent à la 10e place de la Conférence Est et sont donc virtuellement qualifiés pour le play-in tournament entre les équipes classées de la 7e à la 10e place.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest