OKC a le tableau de chasse le plus impressionnant de la NBA

Le Oklahoma City Thunder a battu plusieurs des meilleures équipes de la ligue au cours des trois dernières semaines.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
OKC a le tableau de chasse le plus impressionnant de la NBA

Après les Minnesota Timberwolves, les Denver Nuggets (deux fois !) ou encore les Los Angeles Clippers, ce sont les Boston Celtics qui ont mordu la poussière en s’inclinant contre le Oklahoma City Thunder mardi soir (127-123). Une nouvelle victoire de prestige pour la formation coachée par Mark Daigneault. Elle les enchaîne ces dernières semaines. Shai Gilgeous-Alexander et ses partenaires ont battu toutes les équipes du moment. Peut-être justement parce que ce sont eux, les hommes du moment.

Le 16 décembre dernier, la superstar canadienne plantait les Nuggets à 9 dixièmes du buzzer pour un succès retentissant. Au final juste le premier d’une série assez impressionnante du Thunder. Quelques jours plus tard, OKC calmait les Clippers, pourtant vainqueurs des 9 rencontres précédentes.

« SGA » et sa troupe ont aussi dominé assez nettement (+23 !) les Timberwolves lors du choc entre le premier et le deuxième de la Conférence Ouest. Puis ils ont battu les Nuggets à nouveau, en l’emportant cette fois-ci de 26 longueurs.

Les Celtics se sont pointés en ville avec le meilleur bilan NBA et même 15 victoires en 16 matches en jouant avec leur cinq majeur au complet. Aucun des titulaires de Boston ne manquait à l’appel mardi. Ça n’a pas empêché Oklahoma City de gagner en comptant même jusqu’à 18 points d’avance dans le quatrième quart-temps. Tellement fort.

« C’est une jeune équipe très talentueuse et je ne pense pas que leur victoire soit due à la chance ou au hasard. Ils jouent très bien. Ils sont au sommet de la Conférence Ouest, non ? » Remarquait Kristaps Porzingis.

Le Thunder n’y est pas encore. Avec 23 victoires et 9 défaites, la franchise est à « un match de retard » de Minnesota. Mais elle fait clairement partie du gratin et elle peut sérieusement s’immiscer parmi les prétendants sérieux aux finales de Conférence.

Gilgeous-Alexander est d’ailleurs peut-être le vrai favori pour le MVP – Joel Embiid a déjà manqué 7 matches ! – puisqu’il tourne à plus de 30 points par match, le tout en shootant à 55%.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest