Omer Asik – Dwight Howard, une solution pour les Rockets ?

Omer Asik veut à nouveau avoir une chance de défendre sur LaMarcus Aldridge. Les Rockets oseront-ils l'aligner d'entrée avec Dwight Howard ?

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
En recrutant Dwight Howard l’été dernier, les Houston Rockets se sont offerts un pivot All-Star, l’un des plus dominants de la ligue, alors qu’ils comptaient déjà dans leurs rangs Omer Asik, auteur d’une très bonne saison l’an passé. Le plan consistait alors à aligner les deux géants en même temps sur le parquet, histoire de s’offrir une protection du cercle optimale. Evidemment, ça n’a pas marché. Aucun des deux joueurs concernés n’est capable de s’écarter du panier en attaque et les Rockets avaient des gros problèmes de spacing lorsqu’Asik et Howard partageait le terrain. Ils sont vite passés à l’option B et Terrence Jones s’est révélé comme le parfait complément de « D12 »… en saison régulière. Dimanche dernier, Jones, natif de Portland, a pris l’eau face à LaMarcus Aldridge et les Blazers. L’intérieur star a inscrit 46 points et gobé 18 rebonds. Autant dire que toute la défense des Rockets était dépassée. Malgré cette performance de mammouth, Houston n’est pas passé loin de la victoire (défaite 122-120 en prolongations). Kevin McHale, le coach des Texans, ne cache pas qu’il pourrait changer ses plans pour le deuxième match, prévu ce soir. Ça tombe bien, Omer Asik espère bien défendre sur Aldridge.
« La première chose à faire est de stopper LaMarcus Aldridge », confie-t-il aux Houston Chronicles. « Il nous a tué lors du dernier match. Je n’ai pas pu faire grand-chose car je n’ai pas beaucoup joué (il a rapidement pris des fautes). J’essaye de lui rendre la vie difficile avant qu’il ait le ballon. Je veux le fatiguer. C’est l’un des meilleurs ailiers forts de la ligue mais je vais essayer de faire de mon mieux contre lui. »

Back to the Asik

Et si les Houston Rockets revenaient à leur plan initial ? Omer Asik et Dwight Howard n’ont joué ensemble que trois minutes dimanche soir avant que le joueur turc soit gêné par un problème de fautes. Ils n’ont presque pas été alignés ensemble sur le parquet cette saison. Et pour cause, les expériences ont tourné à la catastrophe. Mais McHale n’écarte aucune option pour stopper LaMarcus Aldridge.
« On pourrait mettre l’un de nos pivots sur lui. »
Même si ce n’est pas dit explicitement, on peut comprendre que les Houston Rockets sont prêts à aligner Howard et Asik en même temps, histoire de contenir Robin Lopez (très bon en attaque cette saison) et LaMarcus Aldridge. Ce dernier n’a converti que 37,5% de ses tirs lorsqu’Omer Asik était sur le terrain.
« Cela pourrait m’aider (de jouer avec Asik », avoue même Dwight Howard. « Ils ont un grand, Robin Lopez, qui prend beaucoup de rebonds offensifs. « O » et moi, nous sommes deux des meilleurs défenseurs de l’équipe dans la raquette. On peut leur rendre la vie difficile à l’intérieur, jouer physique et les fatiguer. »   « On les a déjà fait jouer ensemble contre Portland et ça avait marché », ajoute Patrick Beverley.
Au lendemain de la défaite des Houston Rockets, Dwight Howard a réclamé à avoir plus de ballons au poste bas, afin de forcer LaMarcus Aldridge à se dépenser en défense. Les Texans ont pour habitude de jouer vite et de tirer vite, comme les Blazers. Du coup, on a presque le sentiment que la série va se jouer à la roulette russe. L’équipe la plus adroite l’emportera. A moins que les Rockets changent de style. Houston peut tenter de ralentir le tempo et de s’appuyer sur ses deux forces de frappe à l’intérieur – même si aucun des deux pivots n’est vraiment un scoreur (Howard a tout de même plusieurs saisons à plus de 20 points dans les jambes).
« Cela nous donne une autre allure. Ça n’avait pas marché pendant la saison, on avait des problèmes de rythme et de spacing mais ce sont deux des meilleurs pivots de la NBA. C’est un luxe et ils peuvent nous aider en playoffs », explique pour sa part Chandler Parsons.
Changer radicalement de plan après une simple défaite est parfois risquée. Mais les Houston Rockets de Kevin McHale sont peut-être déjà à court de solutions. A moins que la doublette Omer Asik – Dwight Howard soit finalement, plusieurs mois plus tard, la recette miracle…
Afficher les commentaires (9)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest