Patrick Ewing rêve toujours de coacher

Assistant coach chez les Bobcats, Patrick Ewing ne désespère pas d'avoir sa chance à un poste supérieur en NBA dans un futur proche.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Patrick Ewing rêve toujours de coacher
Mardi, lorsqu'il a pris place sur le banc des Bobcats au Madison Square Garden, Patrick Ewing a une nouvelle fois été ovationné par son ancien public. Un honneur qui réjouit forcément toujours l'ancien pivot des New York Knicks, dont les Bobcats, où il officie comme assistant coach, ont fait des misères à son ancienne équipe. L'anomalie autour de son cas ne manque pas d'alimenter ses entretiens avec la presse. Le fait est qu'aucune franchise n'a encore accepté de lui confier les clés d'un groupe, alors que de jeunes retraités comme Jason Kidd ou des anonymes comme David Joerger, Mike Budenholzer ou son supérieur Steve Clifford ont eu cette chance durant l'été. Il l'a prouvé à l'intersaison lorsque son fils a stigmatisé le manque de considération de la ligue à l'égard de son père, le grand Pat a sa fierté mais ne souhaite pas faire de polémiques. Le bon travail qu'il a effectué avec Yao Ming ou Dwight Howard par le passé semble le limiter pour le moment à des responsabilités spécifiques avec les big men dans l'esprit des gens.
"C'est comme ça, je ne peux pas être contrarié continuellement à propos de ça. Je ne vais pas pleurer. Beaucoup de gens en place pensent que je devrais avoir ma chance. Mais tout ce que je peux faire c'est continuer à bien faire mon travail en espérant qu'un joueur j'ai cette opportunité", a souhaité Patrick Ewing sur Sports on Earth. "Je coache depuis 10 ans maintenant. Je pense que ça m'a donné de la crédibilité et la capacité d'enseigner. Parfois, on ne peut simplement pas changer la perception que les gens ont de vous. Un jour, il faut forcer le passage".
Les joueurs que Patrick Ewing côtoient au quotidien à Charlotte sont en tout cas très élogieux à son sujet. Le rookie Cody Zeller est ravi de pouvoir compter sur le champion olympique alors qu'il découvre la NBA.
"Il est super avec moi, il a tout connu. Patrick est une légende, tout ce qu'il me dit et me conseille est efficace. C'est juste incroyable de pouvoir l'avoir à nos côtés tous les jours à l'entraînement. Apprendre des meilleurs, ça n'a pas de prix", a expliqué Zeller.
Quelques postes devraient se libérer dans le courant de la saison. Les coaches sur un siège éjectable en cas de mauvais résultats se trouvent principalement dans l'Utah, à Toronto ou New York. Mais de là à imaginer que les responsables offriront immédiatement le poste au grand Pat alors qu'ils le snobent depuis des années...
Afficher les commentaires (3)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest