PJ Tucker complètement bourré, Giannis légendaire : les meilleurs moments de la parade des Bucks

PJ Tucker complètement bourré, Giannis légendaire : les meilleurs moments de la parade des Bucks

Les Milwaukee Bucks ont célébré leur titre devant une foule en délire hier. Un rite traditionnel avec tout plein de moments cultes.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

« Milwaukee, on l’a fait baby ! On l’a fait ! C’est notre ville. C’est notre ville. Mec, on l’a fait. C’est incroyable. » Difficile pour Giannis Antetokounmpo de trouver d’autres mots pour exprimer ses sentiments devant tout son peuple, venu assister en masse au défilé des nouveaux champions NBA. Les Milwaukee Bucks et leurs supporters attendaient ça depuis 50 ans maintenant. Ils se sont assuré que l’attente vaille le coup. En envahissant en masse les rues de la ville du Wisconsin.

Environ 100 000 personnes se sont jointes à la fête. Un chiffre évidemment effrayant dans ce contexte épidémique, surtout à l’heure où les cas de COVID-19 repartent sensiblement à la hausse. Mais il n’y avait rien qui pouvait arrêter les fans des Bucks hier. Tout comme il n’y avait rien qui pouvait empêcher les joueurs, les coaches, et tout simplement les gens, de célébrer et de kiffer. Il n’y avait surtout personne qui pouvait empêcher PJ Tucker de boire.

Sorte de réincarnation de JR Smith sur cette parade, le vétéran s’est mis une caisse phénoménale.

Le discours légendaire de PJ Tucker à la parade des Bucks

On a pas les mots. PJ Tucker est exceptionnel. Exceptionnel. L'alcool coulait donc à flot dans les rues de Milwaukee. Avec Donte DiVicenzo pour resservir quiconque serait à sec.

PJ Tucker, le seul et l'unique.

Et au milieu de toute cette beuverie, il y avait évidemment Giannis. Le héros du peuple. Le MVP.

Giannis Antetokounmpo, le héros du peuple

Avec une belle petite pique ironique pour les supporters adverses qui se sont moqués de sa routine aux lancers-francs tout au long des playoffs.

Oui, Giannis Antetokounmpo a vraiment tiré un lancer dans la foule. Mais pas de panique, c'était un airball. Enfin vaut mieux que ce soit ça plutôt qu'une brique sur la tronche de quelqu'un.

Brandon Jennings, le prophète

Les Bucks avaient évidemment invité leur ancien joueur. Brandon Jennings n'est pas un champion NBA. Il n'est même plus dans la ligue. Mais ce titre, c'est un (tout) petit peu le sien aussi. Le meneur, qui avait été l'un des meilleurs éléments de Milwaukee au début de sa carrière, est l'auteur de la fameuse punchline "Bucks in six" prononcée lors d'un premier tour de playoffs contre Miami (le Heat avait mis une raclée aux Bucks). Un gimmick devenu culte et prémonitoire.

Sympa, les Bucks se sont même arrangés pour inviter Thanasis Antetokounmpo. Lui pour le coup, il joue dans l'équipe. Mais il est actuellement placé dans le protocole COVID. Du coup, il est venu avec sa propre voiture, en solo.

Un grand moment pour Milwaukee.

 

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest