Playoffs en vue pour Kyrie Irving et les Cavs ?

Le ROY 2011 veut confirmer et emmener son équipe en playoffs.

Syra SyllaPar Syra Sylla | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Playoffs en vue pour Kyrie Irving et les Cavs ?
La saison dernière, les fans de Cavaliers retrouvaient le sourire avec l’arrivée de Kyrie Irving dans les rangs. #1 de la draft 2011, le meneur rookie a très vite été mis sur un piédestal et les espoirs placés en lui n’ont pas été vains puisqu’il a permis de redorer en partie le blason de la franchise, terni depuis le départ de LeBron James. Aec 18,5 pts, 3,7 rbds et 5,4 pds de moyenne, Irving a décroché le titre de Rookie of the Year. Ricky Rubio sur la touche suite à une rupture des ligaments croisés, il a eu le champ libre et c’est sans surprise que le Cav a été désigné pour recevoir ce trophée. Le début d'une longue série de titres ?
« D’avoir remporté le titre de Rookie of the Year, c’était juste la première pierre. C’est maintenant que les affaires commencent. Je dois continuer d’être meilleur chaque année », a expliqué le joueur sur Yahoo ! Sports.
Leader de son équipe dès sa première année dans la grande ligue, Kyrie a prouvé à de nombreuses reprises qu’il pouvait être clutch et porter son équipe en cas de besoin. Et le successeur de LBJ ne s’est pas contenté de faire le taf en NBA. Cet été, il a rejoint la sélection qui fait office de sparring partner pour Team USA lors de la préparation à Vegas. Et le meneur y a fait forte impression lors des séances d’entraînement.
« J’adore Kyrie. J’aimerais avoir la possibilité de le coacher sur une saison complète. Je pense qu’il est l’un des joueurs exceptionnels de la NBA en ce moment, et pas juste un simple rookie de l’année », avait commenté Mike Krzyzewski à l’époque.
Un avis que partageait Jerry Colangelo :
« Il a déjà fait forte impression […] C’est un jeune joueur fantastique. Je vois de grandes choses pour lui en ce qui concerne sa carrière NBA, mais aussi avec la sélection américaine. Je pense que l’on entendra beaucoup parler de lui dans le futur. »
S’il n’a pu gagner son spot au sein de la sélection américaine pour les JO de Londres, Irving avait pour mission de marquer les esprits :
« J’y suis allé avec pour objectif de prouver que j’étais l’un des meilleurs meneurs de la ligue. Je voulais montrer à tout le monde que j’étais le numéro 1 de la draft et le Rookie of the Year. »
Mission accomplie au vu des commentaires de Coach K et Colangelo. Irving va désormais devoir confirmer tout son potentiel cette saison avec Cleveland. Dans quelques semaines, il participera à son premier training camp, le lockout ayant bouleversé le calendrier de la saison dernière. Blessé à la main en juillet dernier, l’ancien pensionnaire de Duke a refoulé le parquet hier et sera totalement opérationnel pour la reprise avec son équipe. Les Cavs espèrent retrouver les playoffs et misent sur le talent de leurs anciens rookies Irving et Tristan Thomspon ainsi que sur les deux nouvelles recrues Dion Waiters et Tyler Zeller. Avec son équipe de jeunes loups, Byron Scott va avoir du boulot s’il veut espérer chopper l’un des 8 premiers spots de la Conférence Est.
« On essaye encore de trouver une alchimie, mais j’ai vraiment le sentiment que nous avons beaucoup de talent dans cette équipe », analyse le meneur en toute confiance.
Irving est en tout cas prêt à endosser les responsabilités qui lui seront attribuées. A lui maintenant d'en faire bon usage.
Afficher les commentaires (15)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest